Posted on

(Société Civile Média) – C’est par une formation des femmes transformatrices de produits agricoles et forestiers de trois coopératives de la Binah que l’Association Paysanne pour la Communication des Ruraux (APCR) a lancé les activités du « Mécanisme Forêt et Paysan » (en Anglais « Forest and Farm Facility ») lundi dernier. Cette formation, qui s’est achevée mercredi 2 septembre, permet aux bénéficiaires d’être désormais aguerries pour la production d’une moutarde de qualité.

L’atelier de formation a regroupé une vingtaine de femmes des coopératives ‘Essossinarou’, ‘Passinarou’ et ‘Hézouwè’ et a porté sur l’hygiène et la qualité, l’amélioration du système d’emballage et l’appui à la certification. Il a permis d’apprendre aux femmes les meilleures techniques de transformation des grains de néré en moutarde ; les bonnes pratiques d’hygiène et qualité ; le système amélioré d’emballage et marketing ; et les pratiques de transformation de grains de néré en poudre de moutarde.

Cette formation se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui à l’encadrement et au renforcement des moyens d’existence des agriculteurs et agricultrices membres de dix Organisations de production forestières et agricoles (OPFA) dans les régions Centrale et de la Kara». Elle a reçu l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’ONG Allemande GIZ.