Posted on

(Société Civile Média) – Les acteurs de l’économie informelle représentent 80% de la population active du Togo et contribue au PIB national à hauteur de 44%. Mais ils sont laissés pour compte dans le cadre de l’extension de la protection sociale. Le Réseau National Multi-acteurs de Protection Sociale (RNMA-PS) entend œuvrer pour remédier à cette situation.

C’est dans ce cadre qu’elle a lancé, ce samedi 26 octobre, une campagne de sensibilisation de l’opinion nationale sur le droit à la protection sociale avec un focus sur l’extension de l’assurance maladie et le rôle que les mutuelles de santé doivent jouer.

Organisée autour du thème « La protection sociale : un droit fondamental pour tous », cette campagne sera pour le RNMA-PS l’occasion de mettre en œuvre une série d’actions de plaidoyer en direction des autorités togolaises pour que l’extension de la protection sociale, dans le cadre du programme phare de l’OIT (Organisation internationale du travail) sur l’extension de la protection sociale, puisse être effective.

« En se basant sur la Convention 102 portant sur les règles minimums de protection sociale que notre pays le Togo a également ratifié en 2013, nous sommes en train de faire en sorte que les mesures prévues dans cette Convention puissent être effectives pour tous les Togolais, en particulier les acteurs de l’économie informelle, et du monde rural », indique Niwa SOULIMA, Point Focal du RNMA-PS.

Sensibilisation des acteurs du secteur informel ce 26 octobre à Lomé

D’après M. SOULIMA,  des initiatives ont été prises par le Togo en matière de protection sociale dans le cadre de la convention 102 de l’OIT. Toutefois, déplore-t-il, ces initiatives ne couvrent qu’une infime partie de la population, essentiellement les travailleurs du secteur formel et ceux du secteur privé formel. Quant aux acteurs de l’économie informelle, qui représentent pourtant la majorité des travailleurs, ils sont laissés pour compte.

« C’est pour cette raison que nous voulons attirer l’attention de l’opinion nationale sur le droit à la protection sociale et sensibiliser les acteurs concernés afin qu’ils puissent connaitre leurs droits et s’organiser pour demander à l’Etat de leur permettre d’en bénéficier », explique le point focal du RNMA-PS.

La campagne a commencé ce samedi avec une sensibilisation des acteurs du secteur informel sur le droit à la protection sociale et un gala de football qui a servi à adressé le même message à la jeunesse togolaise et aux sans emploi. Elle se poursuivra avec des émissions radio et d’autres activités qui seront dévoilés dans les prochains jours.