Posted on

(Société Civile Média) – Il a été lancé le 12 décembre 2018. Près d’un an après, le projet « Initiation des jeunes scolaires à la gestion écologiquement viable et durable des déchets solides » de l’ONG Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable (STADD) est arrivé à terme, avec des résultats jugés globalement satisfaisants.

A en croire les responsables de l’ONG STADD qui ont procédé ce mercredi 30 octobre à sa clôture, le projet, à terme, a permis de former 100 élèves au recyclage et à la réutilisation des déchets. Il a également permis de sensibiliser 5000 élèves de 5 établissements scolaires sur la gestion des déchets.

Par ailleurs, dans le cadre du projet « Initiation des jeunes scolaires à la gestion écologiquement viable et durable des déchets solides », 2 centres de recyclage et valorisation des déchets ont été visités par les élèves dont celui de STADD. Ces derniers ont également participé à deux activités de nettoyage de la plage de Lomé et participé aux expositions lors de la Semaine du climat, la Journée du volontariat français et des Semaines culturelles.

Aussi, STADD a primé à la cérémonie de clôture les lauréats du concours dénommé « Champions de l’environnement 2019 ». Ce concours a pour objectif d’évaluer l’impact de la formation organisée dans le cadre de son projet et de détecter des talents capables et aptes à prendre des initiatives concrètes en matière de gestion durable des déchets. Chacun des trois lauréats primés a reçu un sac scolaire, des fournitures et une enveloppe de 10.000 FCFA.

Table d’honneur lors de la clôture du projet au Lycée Agoè Centre à Lomé

« Je suis très contente d’avoir gagné ce prix car je ne m’y attendais pas. Ce n’était pas du tout facile. Je dois ce prix à l’une de mes amis qui m’a beaucoup aidé dans l’élaboration et la mise en œuvre de mon projet qui a consisté en la fabrication d’une couronne avec des boîtes de conserve. À travers ce projet, je voulais montrer aux gens l’utilité de nos déchets que nous jetons partout alors que nous pouvons leur donner une seconde vie en les recyclant », s’est réjouie Méheza SIGNA, un des lauréats.

Remise de prix à l’un des lauréats par le représentant de l’ambassade des USA

Pour Gado Bemah, premier responsable de l’ONG STADD, le projet a également permis l’élaboration d’un manuel d’éducation à l’environnement. Ce manuel sera diffusé dans les établissements scolaires avec le concours des ministères de l’Education et de l’Environnement. Il souhaite par ailleurs que ce manuel soit intégré dans les curricula afin que son contenu soit enseigné aux enfants pour leur permettre de grandir avec des valeurs liées à la protection de l’environnement.