Posted on

(Société Civile Média) – Au Togo, l’évaluation institutionnelle des centres d’accueil des enfants réalisée en 2015 par le gouvernement a donné des résultats très peu satisfaisants. Sur 120 centres évalués, seuls 19 sont performants, alors que 55 ont été déclarés perfectibles. Les mêmes résultats ont révélé que 46 centres sont problématiques dont 10 jugés maltraitants. Cette situation a conduit l’ONG Creuset Togo à élaborer le projet dénommé PASPEV (Projet d’Appui aux Structures de Protection des Enfants Vulnérables). Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, cette organisation initie une formation de trois jours à l’intention des Centres de protection des enfants (CPE).

A en croire l’ONG Creuset Togo, cette formation, qui se tient à Lomé les 2,3 et 4 septembre, vise à renforcer les capacités des CPE sur les normes et standards applicables aux structures d’accueil et de protection des enfants vulnérables au Togo.

« Une des recommandations importantes de l’évaluation institutionnelle faite par le gouvernement était que les centres performants, dont fait également partie Creuset Togo, accompagnent ceux qui sont perfectibles de manière à les conduire à devenir performants. C’est le but principal de cette formation », explique Bruno MOUKPE, Directeur exécutif de l’ONG Creuset Togo.

Table d’honneur lors de l’ouverture de l’atelier

D’après M. MOUKPE, il s’agira, au cours de cette rencontre, de dérouler des modules en lien avec les dispositions clés des normes et standards dont le respect permet d’avoir le statut de centre performants et l’agrément que donne l’Etat pour son ouverture et son fonctionnement.

L’atelier de formation sera donc l’occasion de partager avec les participants un bref aperçu de la Convention relative au droit de l’enfant (CDE), de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant (CADBE) et du Code de l’enfant. Creuset Togo renforcera également leurs capacités sur les normes et standards applicables aux structures d’accueil et de protection des enfants vulnérables au Togo. Les CPE seront également entretenus sur l’importance d’une politique de protection des enfants. Pandémie du coronavirus oblige, l’ONG Creuset Togo en profitera pour échanger avec eux sur la protection des enfants contre le Covid-19.

Vue partielle des participants à la rencontre

Bref aperçu sur le projet PASPEV

Au Togo, environ 4000 enfants trouvent refuge dans des centres de protection. Mais dans ces structures, les normes ne sont pas toujours respectées. Chambres à coucher délabrées ; sanitaires insalubres et non séparés par sexe ; approvisionnement en électricité et en eau potable insuffisant ; alimentation insuffisante et de piètre qualité ; les conditions d’hébergement ne respectent pas toujours les normes.

Initié en novembre 2019, le projet PASPEV entend apporter des appuis à au moins six centres de trois régions du Togo afin qu’ils répondent aux normes et standards en matière d’accueil et de protection des enfants. Financé par Kinderrechte Afrika e.v (KIRA), la coopération allemande (BMZ) et l’association Sternstunden e.v, il a aussi pour objectif d’accompagner les structures bénéficiaires dans un processus d’autonomisation progressive.

Abonnez-vous à notre newsletter pour avoir toutes nos publications