Posted on

(Société Civile Média) – L’Université de Kara (UK) entend apporter sa contribution au développement des communes de Kozah II dans la région de la Kara et Oti II dans les Savanes. Une convention de partenariat signée entre l’institution universitaire et les deux communes a ouvert la voie à cette collaboration.

Cet accord, signé vendredi 3 juillet 2020, se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Décentralisation et localisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) ».

D’après le Prof Komla SANDA, président de l’UK, il permettra de baliser le chemin vers le développement des communes Kozah II et Oti II à travers l’élaboration de leurs plans de développement et un accompagnement régulier en matière de renforcement des capacités des agents communaux.

Par ailleurs, a rappelé M. SANDA, l’accord de partenariat répond au positionnement de l’UK dans la mise en œuvre du processus de décentralisation décidé par le gouvernement dans un objectif d’encrage de l’institution universitaire dans son environnement et de partenariat avec les communes du Togo.

Plusieurs actions concrètes sont prévues dans les deux communes à travers ce partenariat.

« Il s’agit de la mise en place d’une unité pilote d’extraction dans la commune Kozah II, l’installation d’une clinique vétérinaire mobile dans Oti II pour accompagner les éleveurs, ainsi que d’autres actions en matière d’assainissement, la gestion des ordures etc », a précisé le président de l’UK dans des propos relayés par l’Agence togolaise de presse (Atop). D’après ce dernier, les étudiants de l’Université de Kara seront impliqués dans des activités de recherche-actions pour les stages de formation, d’insertion professionnelle et d’imprégnation.

Financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le projet « Décentralisation et localisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) » vise l’amélioration de la participation de l’Université de Kara au développement des communautés à la base à travers la mise en œuvre de la politique de décentralisation du gouvernement togolais.

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications