Posted on

(Société Civile Média) – Lancé en avril dernier par l’ONG Voie éclairée des Enfants Démunies (VED) à l’endroit des enfants et des jeunes, le jeu concours de dessin sur le Covid-19 a récompensé ses lauréats samedi 27 juin à Lomé. Et c’est Yao Ezékiel KRAKANI qui a remporté le premier prix.

Sensibiliser et familiariser les jeunes avec les gestes barrières à travers le dessin, pour une lutte efficace contre le Covid19, c’est l’objectif visé par ce jeu concours. A travers ce concours, les participants devraient montrer, par le biais d’un dessin, comment ils ont compris la pandémie et comment ils luttent contre cette maladie en respectant les mesures barrières décrétées par le gouvernement. Elève en classe de 3ème,  Yao Ezékiel KRAKANI a su devancer les autres candidats à travers sa créativité et son appropriation des mesures barrières. Son dessin est donc celui qui a le plus séduit le jury. Il a gagné un lot de livre, des paquets de crayons de couleurs et des sacs de riz local ainsi qu’une attestation.

« C’est pour moi une joie d’être l’heureux gagnant de ce concours organisé par l’ONG VED. Et je les remercie pour cette si belle initiative à l’endroit de nous les jeunes. C’est grâce aux mesures barrières que j’ai pu gagner ce prix. J’aimerais donc sensibiliser les uns et les autres et dire à mes camarades que le coronavirus est réel et tue. Que chacun respecte les gestes qui sauvent et les consignes données par l’Etat », a-t-il lâché lors de la cérémonie de remise de prix organisé par VED ce samedi à Lomé.

Le concours a vu la participation d’une centaine de candidats au départ. Au finish, ils sont cinq à être retenus. Solim Rita AWIDE et Jules GBEGNOWOU sont respectivement deuxième et troisième, alors que Lala AGBATO et Tchassama KEZI occupent les deux autres places. Tous sont repartis avec des cadeaux.

Le gagnant du premier prix recevant ses récompenses

Pour le représentant du président de l’ONG VED, l’objectif visé par l’organisation d’un tel concours est d’occuper les enfants et de leur permettre de rester chez eux durant les trois mois d’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement.

« Nous avons pensé initier ce jeu concours pour empêcher les enfants de sortir, de se regrouper pour s’amuser ou jouer dans les rues au moment où les écoles étaient fermées en raison de la pandémie. Et le thème du jeu les a beaucoup aidé à prendre conscience de l’existence du coronavirus »,  explique Pierre KONGO.

Le concours de dessin, il faut le rappeler, se situe dans le cadre du projet « Face au COVID-19, VED vole au secours des couches vulnérables ». Un projet qui a vu l’ONG VED  initier plusieurs activités dont celles liées à la sensibilisation et aux appuis divers aux populations vulnérables.

Jean de Dieu SOVON

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications