Posted on

(Société Civile Média) – Payadowa BOUKPESSI désapprouve les prévisions de recette budgétaire, gestion 2020, soumis à son approbation par les Maires des communes du Togo. Dans une correspondance envoyée à ces derniers, le ministre en charge des Collectivités locales dit avoir relevé, à l’examen de leurs projets de budget, « le manque de rigueur dans le respect du principe de sincérité ».

 « Les prévisions de ressources et de charges de la collectivité territoriale sont évaluées de façon sincère ; elles doivent  être effectuées avec réalisme et prudence, compte tenu des informations disponibles au moment où le projet de budget est établi », a indiqué Payadowa BOUKPESSI dans sa lettre avant d’ajouter que « cette absence de réalisme relevé dans vos projets, est probablement due au fait que vous manquez de base d’antériorité à cet effet, étant donné que c’est le premier exercice de toutes vos communes qui sont nouvelles dans leur statut actuel ».

Le ministre des Collectivités locales a par ailleurs tenu à rappeler aux élus locaux que l’économie nationale sera impactée par la pandémie du coronavirus. De ce fait, ajoute-t-il, les prévisions budgétaires telles que prévues ne seront pas réalisables.

« C’est pour cette raison qu’il n’est pas réaliste d’approuver vos projets de budgets tels que soumis », fait savoir M. Boukpessi qui demande aux Maires de n’engager prioritairement que les dépenses obligatoires courantes (salaires et indemnités, cotisations sociales, assurance, loyer, carburant, entretien..).

« Pour les autres dépenses, vous devez attendre les entrées effectives de recettes avant de procéder à leur engagement », a-t-il conclu.

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications