Posted on

(Société Civile Média) – Le Fonds d’Investissement Populaire INABI (FIP-INABI) fait un premier bilan, six mois après son lancement officiel. Une assemblée générale ordinaire (AGO) organisée samedi 27 juin a permis aux responsables de cette structure de revoir un certain nombre d’orientations stratégiques et surtout de remettre aux adhérents leur attestation d’actionnariat et leur carte de membres.

La rencontre a été pour les premiers responsables du FIP-INABI l’occasion d’échanger avec les adhérents sur les activités menées par la structure depuis son lancement. Il s’agissait également de discuter avec les potentiels adhérents présents, des opportunités qu’offre le FIP-INABI et de convaincre ceux qui sont encore dubitatifs, du sérieux et du professionnalisme du Fonds.

« Lorsque le FIP-INABI a été lancé, certains étaient encore dans le doute. Mais lorsque nous leur avons présenté nos projets et les stratégies que nous voulons utiliser pour investir dans ces projets, cela a galvanisé plus d’un », se réjouit Essolakina Bawèlé KALABINA, Coordinateur général national du FIP-INABI.

Preuve de son sérieux et de son ambition, cette structure a investi en avril dernier une somme de près de 7 millions de Fcfa dans le projet dénommée  ‘ENTRAIDE AGRICOLE’. Un projet retenu en raison de « ses forces et de sa rentabilité » et par le biais duquel le FIP-INABI attend des recettes prévisionnelles de 1.498.000 FCFA soit un taux de rentabilité de 21.46%.

Vue partielle des participants à l’AGO

L’AGO de samedi a permis d’échanger avec les membres sur les tenants et aboutissants de ce projet et de leur présenter le rapport d’activité ainsi que le bilan financier des six premiers mois de parcours suivi de la vérification des relevés de compte bancaire de la structure pour s’assurer qu’aucun mouvement suspect de fonds n’a été effectué.

Par ailleurs, un des moments importants de cette rencontre a été la réception, par les adhérents du FIP-INABI, de leur attestation d’actionnariat et de leur carte de membre qui leur donne pleinement un certain nombre de droits et autres avantages.

L’AGO a également été pour les organisateurs, l’occasion d’entériner la décision de faire des mobilisations par projet.

« Cela signifie que nous allons lancer des projets qui feront appelle aux financements participatifs des personnes intéressées. Ces derniers en investissant dans lesdits projet, adhèrent au FIP-INABI », explique Kokou TCHAMSI, Gérant de la SARL FIP-INABI.

Aussi, deux membres du bureau de la coordination nationale du FIP-INABI ont été élus en remplacement de deux autres au cours de l’AGO.

Des membres du FIP-INABI avec leur attestation d’actionnariat et carte en main

Le FIP-INABI SARL est une société d’investissement populaire qui a pour but de participer au développement économique du Togo par la mobilisation des fonds sous forme de part sociale d’une valeur nominale de 5000 auprès de la population dans le but d’aider à la reconquête de l’économie togolaise par les Togolais. Sa stratégie d’intervention s’articule autour de la mobilisation de 100 Milliards auprès de 1 million de togolais (chacun donne selon sa capacité de 5000 à 100 millions) ; le financement de l’entrepreneuriat local à la hauteur des besoins sous forme de capital et non de prêts, le rachat des sociétés en privatisation et surtout la création une banque agricole (AGRIBANK-TOGO).

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications