Posted on

(Société Civile Média) – La campagne de production cotonnière 2020/2021 a été lancé mardi 19 mai à Kara sous le « tous mobilisés pour la redynamisation et la modernisation de la filière cotonnière pour sa contribution à l’atteinte des objectifs du plan national de développement».  Alors que les résultats de 2019-2020 ont été en deçà des attentes,  les acteurs entendent donc mobiliser leurs forces pour faire de la nouvelle campagne une vraie réussite.

« La campagne agricole 2020/2021 est celle de nombreux défis », a lancé le ministre en charge de l’Agriculture, Noel Koutéra BATAKA, aux acteurs de la filière présents à la cérémonie.

Pour le ministre BATAKA, au-delà de l’impérieuse nécessité de pouvoir augmenter les superficies en améliorant la production, la productivité et le revenu des producteurs, tous les acteurs devront trouver les approches idoines afin de se prémunir contre la pandémie au COVID-19.

« Le gouvernement a élaboré un plan de riposte dont la mise en œuvre incombe à chacun afin de pouvoir doubler, au moins, le revenu des producteurs, tel que voulu par le chef de l’Etat. J’appelle donc tous les participants à cette rencontre à du pragmatisme et de l’objectivité dans tous les échanges afin que des approches susceptibles d’induire un développement véritable de la filière cotonnière au Togo », a-t-il indiqué.

Pendant deux jours, les acteurs de la filière vont analyser, échanger sur les problèmes de la filière coton  au Togo (en respectant les gestes barrières au Covid-19) afin de  trouver des solutions idoines pour  accompagner la transformation de cette filière et améliorer les performances durant la campagne 2020/2021 conformément à l’axe 2 du Plan National de Développement (PND).

« Nous allons mettre cette campagne sous le sceau du succès. Nous devons garder un fort engagement, la discipline, la rigueur pour plus de rendements, car le coton constitue une filière importante pour l’économie nationale », a souligné pour sa part Kossi Messan EWOVOR, président du Conseil d’administration de la nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT).

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications