Posted on

(Société Civile Média) – La plateforme « Solidarité Togo Vaincre Covid-19 » apporte sa part de contribution à la lutte contre la propagation du coronavirus. Elle a fait, mardi 23 juin, un important don au Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT).

Le don est composé d’un chèque de 1 million de francs CFA et de 5000 masques chirurgicaux. A travers ce geste, les membres cette plateforme entendent exprimer leur soutien aux personnels soignants tout en étant solidaire des initiatives prises par le gouvernement pour vaincre la pandémie.

 « Nous avons sentis, comme tout citoyen, la nécessité d’apporter notre contribution à la lutte que mène le corps médical contre le coronavirus. Et notre geste s’inscrit dans une série d’action que nous comptons mener pour accompagner ces praticiens médicaux qui sont au front tous les jours. Et nous sommes convaincus que c’est tout ensemble que nous pourrons vaincre cette pandémie », a indiqué Eklu Patrick AMENDAH, coordinateur de « Solidarité Togo Vaincre Covid-19 ». Pour M. AMENDAH, cette action s’inscrit dans la droite ligne de la solidarité de la plateforme à l’endroit du personnel médical qui fait preuve d’engagement, de dévouement et de dévotion parfois au péril de sa vie.

Vue partielle des masques offerts aux Synphot

« Je tiens, au nom de tout le personnel soignant du Togo, à dire toute notre gratitude pour ce geste que vous accomplissez en ce jour parce que nous avons vraiment besoin de soutien pour continuer à faire le travail pour lequel nous avons prêté serment et surtout pour ne pas contracter cette maladie en voulant soigner et guérir nos concitoyens »,  s’est réjouit Gilbert TSOLENYANU, secrétaire général SYNPHOT. Il s’est dit heureux du soutien des citoyens qui, malgré la crise économique imposée par cette pandémie, continuent de montrer leur solidarité aux personnels soignants.

Au-delà du combat qu’il mène déjà, le SYNPHOT compte mettre en branle très bientôt un nouveau projet. Il consistera en l’établissement d’un corridor de soin dans les hôpitaux. 

« Nous avons reçu l’aval du ministère de la santé. Le CHU Campus et l’hôpital de Bè sont les deux sites qui sont retenus dans le cadre de ce projet qui consistera à filtrer à l’entrée les patients pour éviter qu’on ait une contamination en interne dans les hôpitaux », explique Gilbert TSOLENYANU.

Du côté de la plateforme « Solidarité Togo Vaincre Covid-19 », d’autres actions sont prévues dans les jours à venir et toucheront d’autres couches de la population également affectées par les conséquences de cette pandémie.

« Il y aura d’autres actions que nous mènerons pour accompagner d’autres couches vulnérables que nous avons identifiées. Ce sera soit dans le corps des enseignants, en milieu médical ou dans le secteur informel. Nous essayons d’apporter nos contributions parce que nous avons jugé qu’elles sont nécessaires et utiles dans le cadre de cette pandémie », a conclu Eklu Patrick AMENDAH.

Jean de Dieu SOVON