Posted on

(Société Civile Média) – 57 jeunes filles et jeunes femmes des associations de jeunes partenaires de Plan international Togo ont bénéficié lundi de kits de gestion d’hygiène menstruelle. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la célébration, en différé, de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle et a été l’occasion d’entretenir les bénéficiaires sur l’importance d’une bonne hygiène menstruelle.

Les kits obtenus par les jeunes filles et femmes sont composés de savons, de gels et de serviettes hygiéniques. A en croire les responsables de Plan international Togo, l’attention étant concentrée sur comment prémunir la population du Covid-19, la crise a accentué les inégalités de genre et des normes socio-culturelles et à limité l’accès aux services  et produits de la Santé sexuelle et reproductive, et donc aux produits de soins menstruels aux filles et aux femmes. Pour réduire ces inégalités, l’ONG a donc jugé important de faire ce geste à l’endroit de ces jeunes filles membres de ses organisations de jeunes partenaires.

Vue des kits offerts aux jeunes filles

Par ailleurs, au-delà de ce geste, il s’agit pour Plan international Togo, qui met un accent particulier sur le Droit à la Santé Sexuelle et de la Reproduction (DSSR), de saisir l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle pour engager des discussions avec les jeunes sur les questions qui les préoccupent en termes de menstruations.

« En tant qu’organisation agissant pour l’épanouissement et la protection des enfants et des jeunes, surtout des filles et des jeunes femmes, il s’agit, dans le cadre de la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle, de réaliser une activité symbolique de sensibilisation et d’appui en faveur des concernées », explique Emilie SANVEE, coordinatrice du projet « Renforcement de la société civile pour la gouvernance des droits de l’enfant au Togo (CRG) » à Plan International Togo.

En plus d’avoir les kits, les jeunes filles et femmes ont donc été sensibilisées sur l’importance d’une bonne hygiène menstruelle. Elles ont reçu les outils et informations nécessaires pour bien se prendre en charge pendant leur période de menstruation.

Remise du kit à une des jeunes filles présentes

« Nous avons échangé avec elles sur l’hygiène menstruelle. Nous avons eu à leur parler de l’âge ou commence la menstruation, comment la gérer, qu’est-ce qu’il faut utiliser et surtout comment s’y prendre quand cela survient à l’école. Les échanges leur ont également permis de savoir comment une femme peut maîtriser son cycle menstruel et comment gérer les couches après leur utilisation », indique Thérèse Essoham BANAZI, sage-femme à l’ATBEF et responsable de l’unité de planification familiale, invitée pour la circonstance.

La Journée mondiale de l’hygiène menstruelle, il faut le rappeler, a pour objectif de briser les tabous sur les menstruations qui demeurent jusqu’alors un sujet de stigmatisation, de honte et d’intimité pour les filles et femmes, même si elles relèvent d’un processus biologique naturel.

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications