(Société Civile Média) – Alors que sévit la pandémie du coronavirus, l’ONG JVE (Jeunes Volontaires pour l’Environnement) prend des dispositions pour préserver l’intégrité de son personnel, de ses membres et de ses partenaires. Réuni en séance extraordinaire vendredi 20 mars, le Conseil d’Administration de JVE au Togo, servant de CA International des Représentations Nationales de JVE International, a pris 17 mesures à cet effet.

Il s’agit entre autres de la suspension de toutes les activités de l’organisation nécessitant un déplacement (réunions, recrutement, visite de suivi, démonstration, marketing, émissions…) durant la période d’observation initiale du développement de la pandémie à compter du 23 mars au 3 avril 2020 ; de la fermeture de tous les bureaux (siège national et international, antennes et bureaux de liaison, magasins de vente) sur la même période ; de la suspension de tout déplacement et voyage aussi bien au national que vers l’international, sauf en cas d’extrême nécessité ; de la suspension d’accueil de tout volontaire/stagiaire national ou international et partenaire venant de quelque lieu que ce soit.

D’après les responsables de l’ONG, les stagiaires déjà déployés sur leur lieu d’affectation pourront continuer à exercer leurs activités alors que les autres stagiaires devront attendre leur rappel dès la reprise normale des activités.

Par ailleurs, JVE impose à tout son personnel un dispositif de travail à domicile et reporte son Assemblée générale sur une date ultérieure.

Aussi, l’organisation exhorte son personnel à suivre les règles d’hygiène et autres indications du gouvernement relatives à la gestion du COVID-19 notamment, le lavage de main au savon et à l’eau courante, l’auto-confinement volontaire de toute la famille, le port de masque systématique, une bonne alimentation, un traitement préventif naturel etc.

 

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications