Posted on

(Société Civile Média) – Bonne nouvelle pour les jeunes entrepreneurs verts de la région de la Kara. Grâce au Projet d’appui à l’employabilité des jeunes dans les secteurs porteurs (PAIEJ-SP), ils bénéficient de plus de 730 millions de Fcfa pour le financement des projets et entreprises sélectionnés pour la campagne 2017-2019.

Selon Togo First, ces financements ont profité notamment à 171 groupements, et plus de 60 PME de la zone. Par ailleurs un peu plus de 140 jeunes primo entrepreneurs individuels (PEI) et 337 groupements de primo-entrepreneurs ont bénéficié d’un accompagnement grâce à ce fonds.
Le projet, qui prend fin cette année, vise à promouvoir les chaines de valeurs agricoles, et le développement de l’agrobusiness. A l’instar du Mifa (Mécanisme incitatif de financement agricole, fondé sur le partage des risques), il est l’un des outils mis en place par le pouvoir public togolais, pour palier le manque de financement et d’appui technique, dont souffre le secteur agricole togolais.