Posted on

(Société Civile Média) – A l’Association Togolaise des Délégués Médicaux (ATODEM), on a également choisi de soutenir le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT). Et c’est avec un chèque d’un million de Fcfa que cette structure a fait son geste, pour donner un petit coup de pouce au personnel soignant qui est en première ligne depuis le déclenchement de la crise sanitaire due au coronavirus.

« Nous avons estimé que le personnel soignant doit être protégé pour qu’il ne laisse pas sa vie en voulant sauver les autres. C’est ce qui nous a motivés à venir offrir ce don qui peut contribuer à leur garantir une protection contre le Covid-19. Nous profitons également de cette occasion pour leur dire merci pour tout ce qu’ils ont eu à faire en terme de sensibilisation et d’action pour la protection et le soin des malades qui ont eu besoin d’eux », a indiqué Hillah AMAKOE, premier responsable de l’ATODEM, lors de la remise du chèque aux responsables du SYNPHOT mardi 23 juin.

Dénommée ‘Opération Soutien aux personnels soignants’, ce geste des délégués médicaux, qui ont fait de la promotion de la santé leur cheval de bataille, intervient à un moment où le SYNPHOT se prépare à lancer ‘Corridor des soins’, un nouveau projet toujours dans le cadre de la lutte contre le Covid19.

« Le geste de ce jour va servir à motiver le personnel qui sera affecté à cette initiative. Il s’agit d’une armée de réserve composé de praticiens diplômé d’Etat et d’étudiants en médecine.  Nous allons les motiver à constituer cette première ligne pour filtrer à l’entrée des hôpitaux les patients afin qu’on évite des contaminations en masse dès qu’un malade de Covid-19 est hospitalisé dans un centre », explique Soulima NIWA, secrétaire général adjoint du SYNPHOT.

Depuis mars 2020, le personnel soignant du Togo est au front pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Même si des cas de guérison sont à noter dans le lot des contaminés, la population doit continuer à observer les mesures barrières en dépit de la levée du couvre-feu.

Jean de Dieu SOVON

Abonnez-vous à  notre newsletter pour avoir toutes nos publications