Posted on

(Société Civile Média) – A l’instar de 59 autres pays du monde, le Togo bénéficie de l’initiative « Accelerator Labs » (Laboratoire d’accélération) du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement).

Ce programme, selon ses initiateurs, « fait recours à l’intelligence collective pour trouver des solutions durables qui profitent à tous ». L’idée cachée derrière sa mise en œuvre est de promouvoir la réalisation des ODD en offrant une gamme de services, à savoi, aider le secteur public à planifier ses actions pour plus de pertinence, surveiller ce qui se passe sur le terrain et concevoir des moyens de faire en sorte que le secteur public prenne ses responsabilités.

Pour Aliou Dia, représentant résident du PNUD au Togo, il s’agit de « détecter, explorer, concevoir, tester et développer ensemble des solutions innovantes aux problèmes de développement ».

Le programme a été présenté au cours d’une session qui s’est tenue mercredi à Lomé.