Université du 3ème age

Universités du 3ème âge: Le cri d’alarme du Conseil consultatif des personnes âgées

(Société Civile Média) – « Malgré notre âge avancé, nous avons encore la vie devant nous et avons besoin qu’on prenne soin de nous », c’est le cri d’alarme lancé à l’endroit des Togolais par le  président du Conseil national consultatif des personnes âgées (CNCPA) jeudi à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la première édition des Universités du 3ème âge qu’organise l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM).

Tout en interpellant l’opinion sur la façon dont les personnes du troisième âge sont traitées dans certaines familles, Da Silveira Adjévi appelle les uns et les autres à prendre plutôt soin d’eux parce qu’ils ont encore beaucoup de choses à donner.

« Certains ont tendance à nous considérer comme des fardeaux ou des personnes gênantes. Voilà pourquoi dans certaines familles, nous sommes traités un peu n’importe comment. Nous sommes abandonnés et parfois laissés à nous-mêmes. Ces choses ne devraient pas se produire », s’est indigné le président du CNCPA qui demande aux familles ayant des personnes de troisième âge de prendre soin de ces dernières.

Da Silveira Adjévi, 77 ans, a par ailleurs convié les personnes âgées à se comporter de façon à ne pas devenir des charges pour leur famille. « En dépit de mon âge, je suis en pleine forme parce que j’ai su prendre soin de ma santé. Je ne mange pas n’importe comment, je fais régulièrement des activités physiques, bref j’ai une bonne hygiène de vie. Je me conduis donc de façon à ne pas devenir une charge pour ma famille. J’appelle mes compatriotes du troisième âge à en faire de même », a-t-il lancé à l’endroit de ses camarades avant de les appeler à préparer dès maintenant leurs vieux jours en se lançant dans des activités génératrices de revenus.

Les Universités du 3ème âge sont une initiative de l’INAM. Elles se sont tenues pour la première fois cette année les 21 et 22 décembre à Lomé et ont pour objectif de permettre aux « seniors » et aux professionnels du secteur des « Seniors » ainsi qu’aux diverses initiatives locales et sociétales dédiées au troisième âge d’aborder et de relever les nouveaux défis qui se présentent à cette frange particulière de la population via un cadre d’échange et de partage structuré  et convivial.

Ces universités du 3ème âge, qui s’achèvent ce vendredi, ont permis aux personnes âgées d’avoir des informations sur la meilleure façon de prendre en charge leur santé. Les participants ont été également sensibilisés sur la nécessité de faire des activités physiques et outillées sur leurs capacités à initier des activités génératrices de revenu et des petits projets.

Crée en 2004, le Conseil national consultatif des personnes âgées mobilise les énergies, les compétences et les expériences des personnes âgées au profit du développement national. Il préconise également l’entente et la solidarité entre les différentes générations de la société togolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *