Togo debout

Togo: Pour « Togo Debout », les actes posés par les miliciens ne resteront pas impunis

(Société Civile Média) – Près de deux semaines après les dernières manifestations de l’opposition togolaise, le Front citoyen « Togo Debout » ne décolère pas. En conférence de presse ce mardi à Lomé, ce front composé d’une dizaine d’associations de défense des droits de l’homme et de syndicats a dénoncé les actes « barbares » et « ignobles » posés par les milices qui, selon lui, sont « soutenues par le pouvoir ». Estimant que les actes posés par ces milices ne doivent pas restés impunis, « Togo Debout » entend œuvrer pour que la lumière soit totalement faite sur cette affaire.

« Nous fustigeons avec la plus grande énergie, la résurgence de milices soutenues par le pouvoir. Le Front exige et œuvrera de concert avec les ONG et Associations de défense des droits de l’homme, aux plans interne comme externe, pour l’ouverture d’une enquête internationale afin que les auteurs, les commanditaires et autres complices répondent de leurs actes barbares et ignobles. Ces actes d’une autre époque ne resteront plus impunis », a indiqué le Professeur David Dosseh, Porte- parole du Front.

De nombreux togolais ont été sauvagement battus par ces miliciens déversés dans les rues de Lomé lors des dernières manifestations de l’opposition. Ils avaient pour mission d’empêcher les manifestants de se rassembler.  

Le Front « Togo Debout » est composé d’APED, de Flambeau citoyen, de la LCT, du mouvement NUBUEKE, Rameau de Jessé, STT, SYNPHOT, UST, Winiga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *