Togo: RSF veut combattre les fake news à travers le projet «Journalism Trust Initiative»

(Société Civile Média) – Face à l’abondance des Fake News, il urge de sortir le vrai du faux et de faire du journalisme de qualité. Le projet Journalism Trust Initiative (JTI), lancé par Reporters Sans Frontières (RSF) entend parvenir à cet objectif. Il a été présenté aux responsables des médias togolais ce mardi 15 octobre à Lomé.

En effet, à travers le JTI, il s’agit d’édicter des règles professionnelles que ce soient des règles émanant des comités de normalisation internationaux ou par les médias eux-mêmes. La finalité est qu’ils puissent s’auto évaluer pour savoir s’ils respectent les bonnes pratiques journalistiques ainsi que les règles d’éthique et de déontologie dans l’exercice de leur fonction.

« Un bon journaliste se doit d’être engagé pour des informations de qualité et œuvré pour combattre les fake news. Les normes édictées par le projet JTI sont des normes qui permettent d’évaluer les médias et de les amener à bannir le sensationnalisme dans le traitement des informations », indique Marc ABOFLAN, Secrétaire général du Conseil National des Patrons de Presse (Conapp).

La rencontre de mardi, organisée en collaboration avec le Conapp, vise à partager les règles du projet JTI avec les responsables de médias venus de divers horizons.

« Il s’agissait de les amener à apporter leurs contributions, dire si ces règles leur sciaient, répondent à leur pratiques quotidiennes et surtout répondent à leur conception du professionnalisme », explique M. ABOFLAN.

L’atelier, il faut le rappeler,s’est tenu simultanément dans d’autres pays comme le Sénégal et le Mali.