komi selom klassou

Togo-Rapport REJADD/RAIDHS: Le gouvernement dénonce un contenu « insultant, tendancieux et manipulateur »

(Société Civile Média) – Le gouvernement togolais conteste le rapport rendu public par le Réseau des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (REJADD) et Le Réseau Africain pour les Initiatives de Droits de l’Homme et de Solidarité (RAIDHS) sur le bilan de la répression des manifestations politiques entre août 2017 et janvier 2018. Ce rapport fait état de plus de 100 morts, généralement par balles ou par exécutions extrajudiciaires, des décès parmi lesquels des enfants.

Tout en contestant le contenu de ce rapport, le gouvernement togolais, dans un communiqué, estime qu’il est « insultant, tendancieux et manipulateur ». Pour l’Etat togolais, « les chiffres avancés dans le rapport du REJADD et du RAIDHS n’ont aucune commune mesure avec la réalité. De plus, toutes les supputations relatives aux milliers d’arrestations, aux milliers de blessés par balles, de l’existence de fosses communes, d’exécutions extrajudiciaires, d’enlèvements et disparitions contenues dans le rapport, sont dénuées de tout fondement et ne reposent sur aucune preuve palpable ».

Et de poursuivre : « En réalité ce bilan est de sept (07) morts par balles et sept (07) morts pour diverses causes dont deux (02) militaires égorgés », soutient le gouvernement qui promet une suite judiciaire à cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *