LCT

Togo: Le président de la Ligue des consommateurs victime d’une tentative d’enlèvement ?

(Société Civile Média) – C’est ce que soutient cette organisation dans un communiqué rendu public ce mercredi et signé de son secrétaire général, Komlavi Igneza Ihou. Selon la LCT, son président, Emmanuel Sogadji, aurait échappé à une tentative d’enlèvement dans la nuit du 16 janvier. Les auteurs de cet enlèvement raté seraient deux jeunes en tenue militaire. Ci-dessous, le communiqué rendu public par la LCT à cet effet.

Communiqué de presse relatif à une tentative d’enlèvement du Président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT)

Dans la soirée de la journée du 16 janvier 2018, le président de la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) en la personne de SOGADJI H. Yao Emmanuel a été l’objet d’une tentative d’enlèvement par deux jeunes en tenue militaire.

En effet, aux environs de 20 heures 22 minutes, devant le portail de son bureau, il a vu deux jeunes en tenue militaire de passage sur une moto dame non immatriculée le doigter, avant d’aller se cacher dans l’obscurité. L’un d’entre eux disait, « C’est lui ça ». Un peu plus tard aux alentours de 21 h 02 min, sur le chemin de retour chez lui, à Adidogomé, il a fait un détour chez un de ses amis dans la zone du complexe scolaire KOUVAHEY. C’est ainsi qu’il a remarqué que les mêmes jeunes en tenue militaire qui l’ont doigté devant son bureau le suivaient. A 21 h 11 min, l’un des jeunes descendit de la moto et se mit à recevoir un appel où il disait : « allo, allo, il est ici mon colonel… ». Constatant le geste, le Président est sorti de la voiture comme s’il voulait saluer un ami à côté. Le conducteur de la moto l’a suivi en disant « Bonsoir, bonsoir, c’est toi on salue non ? ». Monsieur SOGADJI, lui a répondu dans ce sens : « Bonsoir, j’arrive, s’il vous plaît ». C’est ainsi qu’il a pu prendre la fuite, en laissant sa voiture sur place.

Comme rappel, la LCT est activement engagée ces derniers moments dans des dossiers supposés sensibles, concernant l’importation de produits interdits de consommation au Togo. Cela ne devrait constituer l’objet de menaces, d’intimidation ou de tentatives d’enlèvement à l’endroit d’aucun de ses membres. Ces actes constituent une privation de la liberté d’association et d’opinion, consacrée par la constitution.

C’est le lieu de remercier le Président de la Ligue Togolaise des Droits de l’homme, en la personne de Me AGBOGAN Célestin, son Secrétaire Général et toutes les personnes qui durant toute cette nuit, ont pris les contacts ayant conduit à mettre le Président de la LCT à l’abri.

La LCT, remercie le Ministre de la sécurité pour son intervention dans ces circonstances, et l’invite à tout mettre en œuvre pour que son Président soit mis hors de danger.

La LCT informe à l’opinion publique nationale et internationale que depuis quelques jours, son président fait l’objet de menaces téléphoniques venant de certaines personnes relatives à sa dénonciation au sujet du dossier de pénurie carburant et du projet de révision des tarifs.

Elle voudrait par cette même occasion, la prendre à témoin et l’invite à œuvrer pour garantir la protection des défenseurs des droits de l’homme en général et en particulier ceux de la ligue des consommateurs du Togo.

Fait à Lomé, le 17 janvier 2017

Pour le Bureau de la LCT

Le Secrétaire Général,

Komlavi Igneza IHOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *