Togo : La majorité des femmes entrepreneures exerce dans l’illégalité

(Société Civile Média) – L’information est révélée par Ayélé EKUE-AMEGNYRAN, fonctionnaire au ministère togolais en charge du Commerce. A en croire cette dernière, de nombreuses entreprises appartenant aux femmes exercent dans l’illégalité.

« Elles en créent, mais ces entreprises n’ont pas d’existence légale. Il n’y a pas d’enregistrement au niveau fiscal, pas d’enregistrement au RCCM. Il n’y a pas de statistiques qui démontrent les activités qu’elles font et ça saque l’économie Togolaise », a-t-elle confié à nos confrères d’Agridigital.net. Et d’ajouter que les entreprises en question font des chiffres d’affaires importants. Malheureusement, déplore-t-elle, ces chiffres échappent à la comptabilité nationale.

Mme EKUE-AMEGNYRAN précise par ailleurs que sur 100 entreprises créées cette année 2019, 22 seulement appartiennent aux femmes. Elle invite les femmes entrepreneures togolaises à déclarer leurs entreprises pour non seulement bénéficier de financement au niveau des banques, mais aussi jouir des avantages qu’offre l’Etat togolais pour la promotion du secteur privé.