Togo-Diaspora: Voici les conditions à remplir pour avoir le droit de vote

(Société Civile Média) – C’est acté, les Togolais de la diaspora participeront à la présidentielle de 2020. Ainsi en a décidé le gouvernement qui, depuis quelques semaines, travaille à réunir les conditions devant permettre sa concrétisation. Sauf que pour avoir le droit de vote, certaines conditions doivent être réunies. En conseil des ministres tenu ce mercredi 13 novembre, le gouvernement togolais a, à travers un décret, fixé les conditions légales pour le vote des Togolais de l’étranger.

Première condition fixée, le vote des Togolais de l’étranger n’est possible que dans les pays où le Togo dispose d’ambassade.

Aussi le nombre minimum de Togolais résidant dans un pays et enregistrés à l’ambassade retenu pour l’ouverture d’une commission électorale d’ambassade indépendante (CEAI) est fixé à 300. Sur le territoire togolais, ce nombre  est de 500.

Par ailleurs, le nombre de commission électorale d’ambassade indépendante (CEAI) est arrêté en se référant aux chiffres communiqués par les ambassades précisant le nombre de Togolais inscrits dans leurs registres respectifs.

Enfin, pour qu’un Togolais vivant à l’étranger se fasse délivrer une carte d’électeur, il doit fournir en dehors des pièces d’identités, la carte consulaire qui prouve que ce compatriote réside depuis plus de six (6) mois dans le pays de sa résidence. Cette durée minimale de résidence est prescrite à l’article 48 du code électoral dans sa version originale de 2012. Ces dispositions sont inchangées jusqu’à ce jour.