ONG IJD

Togo-Décentralisation: Mission-Tové, première étape de la campagne de sensibilisation de l’ONG IJD

(Société Civile Média) – Initiée par l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement  (IJD) et lancée le 14 juin dernier, la vaste campagne nationale de sensibilisation sur la décentralisation et le développement communautaire a commencé par Mission-Tové. Ce samedi, une délégation de cette organisation conduite par son directeur exécutif, Pascal Edoh Agbové, s’est rendu dans ce canton pour sensibiliser les populations sur les enjeux, les contraintes et les avantages liés à ce processus de décentralisation dans lequel l’État togolais s’est lancé.

D’après M. Agbbové, le choix de Mission Tové comme première étape de la campagne s’explique par le fait que ce canton est l’une des localités qui éprouvent des soucis dans le cadre du processus. L’ONG IJD et ses « ambassadeurs de la décentralisation » ont, ce samedi 7 juillet, pris soin d’expliquer aux habitants de Mission-Tové les raisons pour lesquelles l’État a décidé d’aller à la décentralisation. Ceci, afin d’éviter d’éventuels conflits liés au processus.

« La décentralisation commence par le transfert de certaines compétences de l’État vers les collectivités territoriales à travers un cadre juridique. Vous aurez donc la possibilité de choisir vos représentants locaux lors des élections locales afin d’assurer la bonne gouvernance locale de ces collectivités territoriales », a expliqué M. Agbové aux populations de Mission-Tové, tout en leur expliquant que la première phase du processus, qui est la prise des textes, est entrain d’être achevée. « Bientôt, nous irons vers les élections locales et la phase la plus critique qui est la gouvernance locale sera amorcée », a-t-il souligné.

La délégation des ambassadeurs de la décentralisation de IJD a donc attiré l’attention des populations sur le choix de leurs futurs représentants lors des élections locales avant de les inviter à faire en sorte que ces représentants soient des gens capables, des gens qui s’intéressent au développement de leur commune, des gens qui ont déjà fait leur preuve, de manière à ce qu’après leur élection, ils puissent vraiment faire face aux défis de développement de leur localité.

Tout en saluant la démarche de l’ONG IJD, Eric Kpeli, jeune ressortissant de Mission Tové présent à cette rencontre de sensibilisation, estime que la rencontre leur a permis de mieux maîtriser le concept de décentralisation et de se préparer à faire face aux défis qui attendent sa localité en ce qui concerne son développement. La prochaine étape conduira les ambassadeurs à Adétikopé dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *