Marlène NIKABOU

TOGO-PORTRAIT: A la découverte de Marlène NIKABOU, la jeune nana du web !

(Société Civile Média) – Aviez-vous dit un monde où les femmes jouissent des mêmes droits et devoirs que les hommes, où les femmes s’imposent sur les différentes sphères politiques, sociales, et économiques ? La réponse est Oui.

Dans toutes les sociétés du monde, l’influence des femmes devient de plus en plus grandissante et nombreuses sont les innovations développées par celles-ci, dans les domaines aussi diversifiés et variés que la science, l’économie, la santé, l’éducation mais surtout dans le nouveau monde du digital. Mayi Marlène NIKABOU est l’une des nombreuses jeunes femmes togolaises qui aujourd’hui misent tout sur le « Marketing Digital ». Pour nous, elle a accepté lever le voile sur sa vie de jeune femme engagée, partager avec nous ses combats mais surtout, sa vision de la société togolaise de demain grâce à la digitalisation.

« Le déclic pour le Marketing Digital »

A la base, Marlène est une étudiante juriste en formation en Droit privé à l’Université de Lomé au Togo. Passionnée par l’implication sociale et citoyenne des jeunes, elle a rejoint l’association Alternative Leadership Group (ALG), où elle a posé, dès l’année 2013, ses premiers jalons dans le militantisme social en œuvrant auprès du Groupe de Groupe de Réflexion et d’Action Femme Démocratie et Développement (GF2D) et de l’Association Internationale des Etudiants Juristes (AIEJ) sur les questions liées au leadership féminin. Comptant sur son ambition de devenir une femme d’affaire influente, raison qui avait motivé son choix de formation dans le domaine du droit privé, Marlène se rend compte de tous les nouveaux avantages qu’offre actuellement le nouveau monde du digital et ses impacts positifs pour les faiseurs d’affaires. Elle nous explique en effet que « Aujourd’hui, toutes les affaires se font grâce à internet. On peut être au Togo et vendre son produit dans le monde entier et pouvoir ainsi se créer une importante part de marché ». Ne voulant pas rester en marge du mouvement, elle a commencé une certification en ligne de Google sur le « Marketing Digital ».

« Motivée pour un monde meilleur »

C’est une Marlène très motivée qui nous a présenté son nouveau parcours d’étudiante en Marketing Digital en passant par sa nouvelle vie de maman. En réalité, la future business woman togolaise nous explique avec joie que son nouveau statut de maman constitue pour elle une grande motivation. Selon elle, chaque personne doit contribuer à la construction d’une société meilleure. C’est ainsi que la naissance de son fils est devenue le facteur catalytique de sa contribution au monde des affaires au Togo. En tant que jeune mère, elle nous confie ceci : «Je veux être le meilleur modèle possible pour mon enfant et pour chaque enfant dans le monde entier».

« Une grande persévérance pour un BUT… »

Sans aucun doute, le parcours de Marlène n’a été sans embûche ni embuscade. D’après son récit, il lui fallait au début se poser plusieurs questions face à la tentation d’abandon, dû aux difficultés du bénévolat et de l’activisme social : qu’est-ce que je veux apporter à ma communauté ? Est-ce que cela compte vraiment pour moi et les autres ? Qu’est-ce que je veux voir changer autour de moi ? Suis-je prête à consentir les sacrifices nécessaires de mon côté pour les voir changer ? Ces questions ont apporté une agréable note de fin à notre entrevue avec une jeune femme intrépide, fortement résiliente qui malgré les turpitudes de la vie, trouve encore assez d’amour à offrir et répandre autour d’elle.

Et nous donc ? Nous posons-nous les mêmes questions que Marlène ? Vivement que cet engagement continue d’inspirer d’autres jeunes femmes braves et vaillantes à l’image de Mayi Marlène NIKABOU, une relève assurée.

A. Ornella OHOUKOH, pour Société Civile Média et le site web du CDFDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *