Wep Togo

Projet «Women 2030»/ODD et Genre: WEP-TOGO outille les organisations de femmes !

(Société Civile Média) – Comment emmener les femmes à apporter efficacement leur part de contribution à la mise en œuvre et à l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) au Togo ? La question fait l’objet d’un atelier qu’organise WEP-Togo (Women Environmental Programme Togo) depuis ce vendredi à Lomé, la capitale togolaise. Prévue pour deux jours (28 et 29 avril), la rencontre réunit trente (30) femmes venues de toutes les régions du Togo.

Organisé dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Women 2030 », l’atelier vise à renforcer les capacités des participantes (issues de plusieurs organisations de femmes) sur les ODD et le Genre.  Plus spécifiquement, la rencontre leur permettra de cerner totalement le projet « Women 2030 » et le processus des ODD au Togo ; d’évaluer la participation des organisations de femmes au processus d’élaboration du Plan National de Développement (PND) ; d’identifier les obstacles et les solutions pour l’implication des femmes aux processus d’élaboration et de mise en œuvre du PND ; et d’identifier les besoins réels des femmes dans la mise en œuvre et l’atteinte des ODD au Togo.

« Les Nations Unies ont adopté le 25 septembre 2015 l’Agenda 2030. Cet agenda s’est fixé pour objectif de ne laisser personne de côté. C’est dans ce même contexte que WEP-Togo dans le cadre de son projet ‘’Women 2030’’ organise le présent atelier de renforcement de capacité en vue de renforcer les capacités des organisations de femmes sur les ODD et le genre. Ceci, en vue d’encourager leur implication et participation effective à la mise en œuvre des ODD », a indiqué Brigitte ACAKPO-ADDRA TSONYA, directrice de WEP-Togo.

« Au cours de cette rencontre, il sera question de renforcer les capacités des femmes sur les 17 Objectifs du Développement Durables et l’agenda 2030, de voir la place des femmes dans la mise en œuvre de ces objectifs. Il s’agira aussi de voir les objectifs priorisés par le Togo pour les cinq prochaines années, puis de parcourir le Plan National de Développement et voir comment est-ce que les femmes peuvent s’impliquer pour contribuer activement au processus de son élaboration et à sa mise en œuvre », a-t-elle ajouté.

La rencontre, il faut le préciser, a été officiellement ouvert par Claudine OTIRI, représentant la Ministre togolaise en charge de la Promotion de la Femme.

Bref aperçu sur le programme « Women 2030 »

Lancé et réalisé dans plus de 52 pays à travers le monde, le programme « Women 2030 » fait de l’égalité femmes-hommes et des droits des femmes des piliers fondamentaux pour atteindre les objectifs du Développement Durable. Ces trois axes principaux sont :

–    Le renforcement des capacités des femmes et des organisations de la société civile dédiées au Genre : 60 formateurs, 2000 communauté locales, 10 000 bénéficiaires formés, 2 outils de formation

–    Le suivi des politiques et plaidoyer avec la participation significative de femmes : 200 organisations nationales de femmes ; 20 à 30 rapports indépendants ; 1 outil de suivi Genre et ODD en ligne.

–    Et la diffusion et sensibilisation pour partager les priorités et les réalités des femmes : 300 femmes et organisations féministes engagées dans des campagnes sur les réseaux sociaux ; dans 50 à 100 pays, la conscience des droits des femmes et des priorités en matière de développement durable est développée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *