Le Panel Watch parle situation des droits de l’Homme et respect des engagement internationaux du Togo avec la CNDH

(Société Civile Média) – Membre du mouvement «Bring Back Our Freedom» et fervent partisan du retour à la loi du 16 mai 2011 sur les manifestations publiques, le Panel Watch est allé échanger avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) sur certaines de ses préoccupations.

La rencontre, qui s’est déroulée le 11 octobre dernier, a permis aux membres de cette plateforme d’experts indépendants de la société civile de partager avec les responsables de la CNDH leurs préoccupations concernant la liberté de manifestation et l’interdiction de réunion du Parti National Panafricain (PNP).

Le Panel Watch a également saisi l’institution sur les questions d’impunité et sur la mise en œuvre des recommandations du Comité contre la torture (CAT).

Sur la nouvelle loi sur les manifestations considérées comme un réel recul par le Panel Watch, la CNDH confirme avoir envoyé un avis assorti de recommandation aux autorités Etatiques.

Les échanges ont par ailleurs porté sur le statut et fonctionnement de la CNDH. Au terme des discussions, la présidente de cette institution, Nakpa POLO, a évoqué l’idée d’un mémorandum entre le Panel Watch et la CNDH en vue de faire avancer la cause des droits de l’Homme. Cette demande qui, renforce la crédibilité de ce regroupement d’experts qui analysent la situation des droits de l’Homme à l’aune des standards internationaux, trouve écho au sein du Panel Watch qui souhaite également associer l’institution aux prochaines sessions des rencontres « Face au panel » et aux dîners d’échanges.