Capture

Togo: La Fondation «Nana Anè XV» dispose désormais d’un siège

(Société Civile Média) – La Fondation « Nana Anè XV » a inauguré ses nouveaux locaux lors d’une cérémonie qui s’est déroulée samedi dernier à Aného. Ce nouveau cadre résulte de la contribution de plusieurs partenaires du projet parmi lesquels Moov-Togo. Le deuxième opérateur de téléphonie mobile a contribué à l’aménagement de la salle informatique de la fondation.

La cérémonie a aussi été l’occasion pour la Fondation de signer deux accords de partenariat. Le premier avec la Société Moov-Togo, partenaire stratégique, qui a notamment offert à cette structure, entre autres dons, un lot de 35 ordinateurs. Ceci, pour initier les enfants démunis de la fondation et permettre à cette jeunesse de s’adapter à l’outil informatique à l’ère du digital.

« A travers cet accompagnement, la société entend vulgariser l’accès aux outils des Techniques de l’information et de la communication afin de permettre à la jeunesse de s’adapter à l’ère du digital mais également à promouvoir l’autonomisation de la femme par la création d’activité génératrice de revenus à des regroupements de femmes », a souligné Kayi Amadotey, Responsable des Offres Grand Public et en charge du projet Weena à Moov-Togo.

La société de téléphonie mobile en a profité pour remettre un chèque d’un million de Fcfa et de nombreux lots au groupement de femmes dans le cadre du projet Weena qui entend promouvoir l’autonomisation de la femme togolaise.

« Nous avons été sollicités par le roi Nana Anè Quam Dessou XV pour le soutenir dans la création de la fondation. Étant donné que nous sommes dans le social depuis un moment, nous avons trouvé opportun d’inviter les femmes d’Aného qui nous sollicitaient depuis un moment pour les aider financièrement. Nous avons également apporté des outils informatiques pour aider les enfants et fait des dons financiers », a expliqué Mme Amadotey.

Le second accord de partenariat a été signé avec la Section Aného de Jeune Chambre Internationale, dont les actions rejoignent celles de la Fondation. Dans son allocution, le chef traditionnel de la ville d’Aného, Roi des Mina, Nana Anè Ohiniko Quam Dessou XV, a souligné que depuis le 22 novembre 2012, date à laquelle il a été intronisé, il n’a jamais cessé de penser au développement de la communauté.

« Cette volonté appelle à la bienveillance qui porte  au bienfait de l’humanité, en prenant en compte les tranches les plus vulnérables, à savoir l’enfance et le troisième âge dont l’une dans toute son innocence, ne demande qu’à rentrer en possession de ses droits primaires, à savoir la santé et l’éducation, sans oublier l’autre, sans défense également, en manque de soins nécessaires pour son maintien », a indiqué le roi des Minas, lors de cette cérémonie de l’inauguration du siège de sa Fondation.

Bâti sur une surface de 1148 m2, l’édifice comporte trois niveaux avec un amphithéâtre et trois salles de réunion de 30 et 130 places, une salle d’informatique devant servir de cyber pour les jeunes, de divers bureaux ainsi que des appartements pour l’administrateur des lieux.

Créée en 2012 sous l’initiative de sa majesté Nana Anè Ohiniko Quam Dessou XV, cette Fondation a pour objectif de soulager les populations d’Aného dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la culture et du développement. La Fondation défend sans relâche la cause des jeunes, vieux et personnes vulnérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *