Forum agoa 2017 awep

FORUM AGOA 2017: Le cri d’alarme des femmes entrepreneurs africaines !

(Société Civile Média) – La représentante d’AWEP-Afrique, Sylvie Benissan-Messan, a saisi l’occasion du Forum AGOA 2017 qui se tient depuis ce mardi à Lomé, pour saluer les  efforts des USA en faveur de l’Afrique et particulièrement en faveur des femmes. « Les États-Unis font beaucoup pour AWEP. Ils nous ont créés et nous donnent les armes », a-t-elle indiqué lors de la cérémonie d’ouverture de la rencontre.

Tout en estimant qu’il est impossible d’exporter sans moyens, Mme Benissan-Messan en a profité pour solliciter l’appui des différents pays africains, des institutions, de l’Union Africaine et surtout des banques à l’endroit des femmes entrepreneurs africaines. « Sans argent, on ne peut pas faire d’exportations », a-t-elle fait observer avant d’ajouter que les femmes africaines sont prêtes à exporter massivement vers les États-Unis. De ce fait, elle estime qu’il est temps que les conventions tiennent compte des marchés africains.
Initié par l’État américain, AWEP (African Women Entrepreneurship Program) est un programme mis en place depuis 2010 à l’endroit des femmes entrepreneurs africaines afin qu’elles soient plus performantes en synergie. C’est dans ce cadre que la branche togolaise de l’AWEP a été créée dans le but de fédérer les productrices et transformatrices togolaises en vue de renforcer leurs exportations vers les Etats-Unis à travers l’AGOA.

 

Un commentaire sur “FORUM AGOA 2017: Le cri d’alarme des femmes entrepreneurs africaines !

  1. dans ce discours, je vois plutot la veneration des actions de l’Etat americain, en plus, il y a mention du fait que l’organisation n’est une initiative purement africaine. or, l’Afrique doit apprendre a initier son changement lui meme et non pas tout attendre de l’exterieur et celebrer les efforts des autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *