VBG centrafrique

Centrafrique: Plus de 100 cas de violences basées sur le genre entre janvier et mars

(Société Civile Média) – L’information est donnée par l’association des femmes juristes de la Centrafrique (AFJC). Selon cette organisation, plus de cent femmes sont victimes des violences basées sur le genre (VGB) entre janvier et mars 2017.

« La plus part de ces cas sont le viol sexuel, le mariage précoce, le déni de ressources, l’agression sexuelle et physique, et la violence psychologique. Ces données sont les résultats des activités réalisées dans le 6ème arrondissement de Bangui et rendues publiques à l’issue d’une rencontre des organisations de la société civiles le 20 mars 2017 », indique le document de l’AFJC, dont le contenu a été relayé par nos confrères de RJDH.

Ces chiffres sont publiés au moment même où le ministère de l’éducation de la Centrafrique a validé les fiches pédagogiques sur les violences basées sur le genre dans le système éducatif.

 « Une fois le recensement des victimes effectué, nous avons des centres d’orientation psychosocial, de prise en charge et juridique pour aider ces personnes soit à obtenir justice. Avec l’appui de l’ONG Cordaid, nous organisons aussi des sensibilisations au profit de la population du 6ème arrondissement afin de les mobiliser à partir des stratégies que nous avons mis en place pour lutter contre ces pratiques », a indiqué Narcisse Onzoué, responsable des données VGB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *