Entrepreneuriat féminin: Façonnées par l’alphabétisation, les femmes des Sociétés coopératives de Kati gèrent mieux leurs activités, grâce à OFED Togo

(Société Civile Média) – Elles ne savaient ni lire, ni écrire il y a quelques mois. Elles ne pouvaient pas non plus gérer leurs activités commerciales selon les règles comptables élémentaires. Mais aujour’hui, les femmes membres de 5 Sociétés Coopératives Simplifiées (SCOOPS) du canton de Kati (préfecture d’Agou) peuvent se vanter d’avoir acquis une alphabétisation de base grâce au Projet d’Alphabétisation Fonctionnelle de Base en français et en éwé initié à leur endroit par l’Organisation pour la Femme et le Développement (OFED Togo). Désormais, elles disposent de compétences en lecture, écriture, calcul et expression pour mieux gérer leurs activités.

Tout est parti des enquêtes de terrain effectuées dans le canton de Kati par OFED Togo qui, depuis plus de trois ans, soutient les femmes de la localité dans le cadre de son Programme d’Appui au Leadership et à l’Entrepreneuriat Féminin en Milieu Rural. Ces enquêtes ont révélé que 95% des femmes membres des SCOOPS sont analphabètes et comptent sur leurs époux pour gérer leurs tâches de comptabilité et de gestion. Une situation qui n’avantageait guère ces braves dames, pourtant très battantes et très dévouées à la tâche.

« Il fallait donc remédier à cet état de chose compte tenu du fait qu’on a constaté que la capacité des femmes à mener des activités génératrices de revenus est entravée par un manque de compréhension entre autres des règles comptables de base », explique Sophie ADIGO, présidente d’OFED Togo.

La présidente d’OFED Togo échangeant avec les alphabétisées lors de la commémoration de la Journée internationale de l’Alphabétisation à Kati

Ainsi donc, outre la mutation des groupements agricoles informels de femmes vers des Sociétés coopératives simplifiées (SCOOPS), où elles pourront apprendre à développer leurs activités agricoles et la fourniture, aux SCOOPS, de matériels et du microfinancement, OFED Togo a décidé d’initier le projet d’Alphabétisation fonctionnelle de base des membres des SCOOPS.

Ce projet, qui vise à apporter sa contribution à l’évolution du secteur de l’alphabétisation au Togo, est conçu pour permettre aux femmes d’acquérir des compétences de base en lecture, écriture et calcul dans les langues locales et en français, afin de leur permettre de mieux gérer leurs activités. Il a deux composantes essentielles. La première concerne l’alphabétisation de base et la consolidation, et la seconde la post-alphabétisation. Un suivi est fait tout au long de la phase de mise en œuvre du projet.

Pour la mise en oeuvre du projet, OFED Togo a sollicité les services de l’association UNISOLD (Univers de Solidarité et de Développement). Des moniteurs ont été mis à la disposition des femmes par la structure prestataire et se chargent, depuis le début de l’exécution du projet, de les encadrer.

Vue partielle des autorités administratives et locales présentes à la commémoration

Nette amélioration par rapport à leur niveau d’avant

« Au total 100 femmes dont 70 membres de 5 Coopératives Agricoles du canton de Kati bénéficient de ce projet », indique la présidente d’OFED Togo.

Le cours d’alphabétisation a essentiellement consisté à apprendre aux femmes à lire, à écrire et à compter en français et en éwé. Mais ce n’est pas tout, les membres des SCOOPS ont également appris à s’exprimer en français.

« Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits de la façon dont elles se sont données pour assimiler ce que nous leur apprenons. Aujourd’hui, les résultats sont là et vous les avez constatés vous-mêmes », se réjouit Guillaume Komla AKAGBO, le moniteur principal des cours.

Les femmes ont démontré leur capacité à s’exprimer en français au cours d’un sketch

Les résultats dont parle M. AKAGBO ont été constatés par les autorités locales et administratives le mercredi 11 septembre 2019, date choisie par l’ONG OFED Togo pour commémorer la Journée internationale de l’alphabétisation avec les femmes de Kati. Cette rencontre a été pour ces femmes l’occasion d’étaler les savoirs acquis pendant les cours d’alphabétisation. A travers des jeux, des sketchs et des séances de lecture, d’écriture, de récitation et de chant, elles ont démontré leurs capacités à s’exprimer en français, alors qu’elles ne disposaient de presqu’aucune notion liée à cette langue avant le début des cours.

Efforts récompensés

L’apprentissage reçu par les femmes a effectivement commencé à porter ses fruits. En témoigne les propos de Kossiwa DOTSEVI, une des alphabétisées. Elle estime avoir constaté une amélioration en ce qui concerne la gestion de ses activités depuis qu’elle a commencé à suivre les cours d’alphabétisation.

« Je ne perds plus de l’argent quand je vais au marché. Je ne me perds plus dans mes comptes. Je suis maintenant en mesure de tout calculer moi-même et de savoir ce qui constitue mon bénéfice par exemple. Avant, ce n’était pas possible », confie-t-elle, avant d’ajouter que les cours lui permettent également de se retrouver plus facilement lorsqu’elle doit se rendre dans les localités environnantes pour ses activités commerciales. « J’arrive maintenant à lire les noms des localités sur les panneaux posés en bordures de la route. Il m’est donc plus facile de me retrouver. Je ne peux plus me perdre comme c’est le cas auparavant ».

Photo de famille des responsables d’OFED Togo et des femmes avec leur attestation en main

Afi Lolonyo GNAMEDO, une autre femme membre des SCOOPS, se réjouit, elle, de ce que les cours lui ont personnellement apporté, au-delà d’avoir amélioré ses activités.

« Je n’ai jamais été à l’école, je n’ai pas eu cette chance quand j’étais jeunes parce que mes parents ne m’en ont pas donné l’occasion. Mais aujourd’hui, je peux lire et même écrire mon nom. Pour moi, c’est beaucoup parce que les gens ne me voient plus de la même façon. Je m’en réjouis tellement », témoigne-t-elle.

La commémoration de la Journée internationale de l’alphabétisation a également été pour OFED Togo l’occasion de récompenser les femmes pour leur effort en vue de sortir de l’analphabétisme. Toujours grâce à son partenaire MAAGDENHUIS, qui l’a appuyé dans la majorité de ses projets dans le but d’un développement holistique de la communauté de Kati, OFED Togo a offert 30 table-bancs aux femmes pour leur permettre de poursuivre leur apprentissage dans de meilleures conditions. Elles n’auront donc plus à utiliser des tabourets et parpaings ou à s’asseoir à même le sol pendant les cours.

Les responsables d’OFED Togo remettant symboliquement les table-bancs aux femmes

Aussi, les responsables d’OFED Togo ont délivré aux femmes des attestations de formation. Ce document fait suite à leur participation à l’atelier de renforcement de capacité sur les mécanismes de gestion et de recherche de marchés des femmes des SCOOPS de transformation de manioc en gari tenu à Kati. La rencontre, organisé les 18, 19, 25 et 26 avril, se situe dans le cadre du Programme d’appui au Leadership et à l’Entrepreneuriat Féminin en Milieu Rural.

Pour un développement holistique de Kati, l’ONG OFED Togo met en œuvre 4 projets à savoir : Le Projet de renforcement des capacités de 10 organisations paysannes et leur mutation en Société Coopératives Simplifiées (SCOOPS) ; le Projet d’adduction d’eau potable avec pompe et panneaux solaires dans le village de Kpékuimé ; le Projet d’Alphabétisation Fonctionnelle de base des membres des SCOOPS ; la Conservation et Conditionnement du gari dans un processus de transformation de maniocs par les SCOOPS.

La commémoration a été précédée d’une caravane organisée par les femmes