Togo: Les prisons, véritables ennemis de l’environnement !

(Société Civile Média) – L’information a de quoi inquiéter les amoureux de la nature, surtout les organisations de défense de l’environnement. Au Togo, 30 camions titans de bois de chauffe sont nécessaires pour la cuisson des aliments chaque année dans 11 prisons des 13 prisons du pays.

C’est ce que révèle une présentation de la Direction de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR), présentation faite lors d’un atelier sur les solutions d’amélioration des conditions et l’insertion des détenus au Togo, organisé ce mercredi 14 août à Atakpamé. La prison civile de Lomé et celle de Kpalimé sont les seules à cuisiner avec le gaz butane.

Toutefois, le budget pour le gaz commençant à manquer en raison du nombre sans cesse croissant des détenus, ces deux établissements pénitenciers pourraient également passer à l’utilisation du bois de chauffe.

C’est dire combien de fois les milieux carcéraux contribuent également au phénomène de déforestation au Togo. Les autorités sont donc interpellées.
L’atelier sur les solutions d’amélioration des conditions et l’insertion des détenus au Togo est organisé dans le cadre du Projet d’Amélioration Durable et Intégrée des Conditions de Vie des Détenus au Togo (PADIC-VieD) de l’ ONG CONGAT ( Conseil de Gestion d’Appui au Territoire).