Togo: Amnesty International déroule un « tapis rouge » aux jeunes engagés et dynamiques

(Société Civile Média) – Une jeunesse active et dynamique, c’est le vœu  de la section togolaise d’Amnesty International qui oeuvre pour l’atteinte de cet objectif. L’organisation a donc réuni des jeunes engagés et dévoués de certaines associations, dont Alternative Leadership Group (ALG), autour d’un café discussion le 27 juillet dernier. A travers cette rencontre, il s’agissait de susciter l’engagement et le militantisme auprès d’autres jeunes pour une meilleure contribution aux affaires de la cité.

La jeunesse comme une force dynamique au développement ; ainsi pouvait-on résumer ce café discussion avec la participation effective d’Alternative Leadership Group, l’Association Togolaise pour le Bien-être Familial, Girls’ motion, AJA-Togo et bien d’autres associations de jeunes œuvrant pour la promotion des droits et valeurs civiques et citoyennes.

Venus de tous horizons, ces jeunes ont pu échanger sur la nécessité de s’engager. Ce cadre de rencontres et d’échanges offre aux jeunes l’occasion d’un partage d’expérience sur les bienfaits et avantages de l’engagement de la jeunesse mais aussi les difficultés qu’elle rencontre, levant ainsi le voile sur les goulots d’étranglement qui minent encore sa contribution effective au développement. Un engagement qui nécessite une connaissance et une maîtrise des défis de l’heure liés notamment au respect des droits de l’Homme, à l’égalité genre, à la préservation de l’environnement, à la liberté d’expression, pour ne citer que ceux-là. Il passe également par une adhésion massive des jeunes, conscients de leur rôle et de leur responsabilité en tant qu’acteurs de changement positif.

Susciter l’engagement et le militantisme des jeunes

Cette initiative a le mérite de « dérouler un tapis rouge » aux jeunes qui s’illustrent déjà dans leurs différentes associations, histoire d’inspirer d’autres jeunes en faisant adhérer un plus grand nombre à cette cause qui ambitionne d’impacter le continent et plus particulièrement le Togo.

En épousant cette cause à travers leur bravoure, leur audace mais aussi les actions qu’ils mènent au sein de leurs associations, ces jeunes deviennent les porte-étendards d’une jeunesse en quête de repère pour un engagement et un militantisme transformationnel de la société. Une responsabilité cruciale pour la jeunesse, a estimé le secrétaire exécutif d’Alternative Leadership Group, Roger Kodzo KLOMEGAH : « Il faut que les jeunes se dérobent dorénavant des mandats d’exécution de services vicieux pour le plaisir de quelques-uns et décident résolument d’épouser des causes nobles pour l’intérêt de toute la communauté. Le contrôle citoyen de l’action publique, la citoyenneté, la lutte pour la préservation de l’environnement, autant de défis auxquels nous devons faire face, en tant que jeunes ».

Pour Philippe PLAGBE, panéliste à l’événement, « à l’heure actuelle où les jeunes représentent une part importante de la population, leur contribution à la gouvernance et au développement de leur communauté est essentielle. Les dirigeants doivent impliquer les jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques. De leur côté, les jeunes doivent se préparer à être la relève de demain, c’est dans ce sens que l’engagement citoyen doit être la chose la mieux partagée entre les jeunes ». Il est surtout question pour ces jeunes d’imprimer leurs marques, dans une société en perpétuel changement.

Ces jeunes leaders sont invités à travailler davantage à la mobilisation de la jeunesse afin qu’elle puisse appréhender les défis de l’heure et s’engager pour une société juste et prospère, respectueuse des valeurs et des droits humains ; une société où elle exerce pleinement ses droits et œuvre pour un monde meilleur.