31 Juillet: Journée internationale de la femme africaine, parlons-en !

(Société Civile Média) – L’Afrique honore ses femmes ce 31 juillet 2019 à travers la Journée de la femme africaine. Une journée dédiée aux femmes du continent mais dont ont parle souvent très peu. Pourtant, elle est célébrée depuis plus de 50 ans. Parlons-en !

La Journée internationale de la femme africaine appelée aussi Journée panafricaine des femmes est célébrée le 31 juillet de chaque année en guise de reconnaissance aux contributions et réalisations des femmes africaines au développement et à la libération de l’Afrique. La date historique de cette Journée demeure le 31 juillet 1962. Ce jour-là, les femmes se sont réunies pour la première fois à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, et avaient créé la toute première organisation des femmes, ” La Conférence des Femmes Africaines”(CAF).

Au fil des années, le 31 juillet a été consacré “Journée de la femme africaine” à l’occasion du premier congrès de l’Organisation Panafricaine des Femmes(OPF) qui s’était tenu à Dakar, au Sénégal, le 31 juillet 1974.

Le rôle historique joué par les femmes en Afrique témoigne de leur capacité de réaliser et conduire les changements sur le continent. Une prise de conscience des femmes qui intervient au lendemain de la libération des peuples africains du joug de la colonisation.

La libération totale du continent africain, l’élimination de l’apartheid et l’instauration d’une justice commune qui défende les droits de l’Homme en tant qu’être humain, devenaient alors les objectifs prioritaires du mouvement.

La célébration du 31 juillet offre aux Africaines un cadre d’échanges avec leurs gouvernements sur les contraintes majeures à leur bien-être et au développement du continent. A ce titre, l’OPF invite chaque année ses pays membres à célébrer le 31 juillet afin de créer l’opportunité de capitaliser les réalisations accomplies en faveur de l’égalité des sexes et de renforcer les débats autour des droits de la femme et du développement en Afrique.