Genève : Echanges entre Christian TRIMUA et la Haut-Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l’Homme

(Société Civile Média) – Le Togo présentera ce 26 juillet à Genève en Suisse son 3è Rapport Périodique sur la mise en œuvre de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Mais en attendant cette session, Christian TRIMUA, ministre togolais en charge des Droits de l’homme, a échangé avec Michelle BACHELET, Haut-Commissaire des Nations- Unies aux Droits de l’Homme.

Les échanges ont été pour M. TRIMUA l’occasion de révéler à Mme BACHELET les différentes innovations apportées dans la pratique et les mutations opérées au niveau des instances étatiques chargées de la protection des Droits de l’homme. Il s’agit entre autre du renforcement des attributions de la CNDH ; la création par le gouvernement d’une plateforme multi-acteurs composée de représentants de certains départements ministériels, d’institutions de la République et de représentants des organisations de défense des droits de l’homme pour des échanges, concertations et collaboration pour la mise en œuvre des recommandations des institutions internationales.

Le Ministre Trimua a par ailleurs briefé la Haut-Commissaire des discussions engagées par le gouvernement et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en vue de la Mise en place d’un mécanisme d’alerte précoce dans le cadre des élections présidentielles 2020, l’intégration de l’approche basée sur les droits de l’homme dans les politiques, programmes et projets, les formations des enseignants d’ECM en éducation aux droits de l’homme pour une meilleure appréhensions des sujets relatifs aux Droits de l’Homme dès le bas âge.