Togo: Bonne nouvelle pour les organisations de défense des droits des personnes âgées

(Société Civile Média) – La nouvelle réjouira sans nul doute les organisations de défense des droits des personnes de troisième âge, notamment l’Association Nos Années de Vie (ANAVIE) qui a récemment rendu public un rapport sur la situation de cette couche vulnérable de la population. Très bientôt, le Togo ratifiera le protocole additionnel à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, relatif aux droits des personnes âgées. Réuni en conseil des ministres ce mercredi, le gouvernement a adopté un projet de loi autorisant cette ratification.

Le protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, relatif aux droits des personnes âgées a été adopté le 31 janvier 2016 à Addis-Abeba en Ethiopie. Il vise à inciter les Etats parties à adopter des politiques et prendre des mesures devant permettre aux personnes âgées de jouir pleinement de leurs droits, sur un pied d’égalité avec les autres membres de la société.

Dans un rapport sur la situation des personnes âgées rendu public en juin 2018 à Lomé et intitulé « Togo, les oubliées de la République », l’Association Nos Années de Vie (ANAVIE) a mis en lumière les grandes difficultés auxquelles les personnes âgées sont confrontées dans la jouissance de leurs droits fondamentaux. Le rapport a notamment recommandé à l’Etat de prendre en considération le protocole additionnel à la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits des personnes âgées. Ce qui est en train d’être fait.