Togo: Le Groupe de Travail des OSC sur les ODD veut assurer le suivi et l’évaluation du PND

(Société Civile Média) – Le Groupe de Travail des OSC sur les ODD (GTOSCODD) prend des mesures pour assurer son rôle de veille dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022). C’est ainsi qu’il a élaboré, à l’issue de consultations et études, une grille de suivi-évaluation du Plan dont il se servira pour jouer ce rôle de façon efficace et efficiente. Cette grille est en cours de validation depuis ce mardi 25 juin à Lomé.

L’étude et la validation de la grille se fait à travers un atelier qui réunit une trentaine de participants venus de toutes les régions du Togo et issus des faitières régionales ou nationales et réseaux thématiques.

Il s’agira d’évaluer le processus d’élaboration de la grille ; d’analyser la grille dans le fond et la forme ; d’évaluer le degré de prise en compte des besoins des populations dans l’élaboration de cette grille ; de discuter du degré de prise en compte des critères d’évaluation (pertinence, efficience, efficacité, durabilité) ; et de faire des recommandations pour améliorer le document.

« le PND reste un document de référence pour la mise en œuvre des actions de développement. Il est important pour nous, au GTOSCODD, de jouer notre rôle de contrôle citoyen de l’action publique pour voir comment est-ce que toutes les actions inscrites dans cet outil de développement soient mises en œuvre afin de répondre aux besoins des populations », explique Adoudé TOUNOU-GBLODZRO, coordinatrice du CRIFF/GF2D et membre du comité provisoire de gestion du GTOSCODD.

« Quand nous prenons les trois axes du PND, il y a des effets attendus au niveau de chaque axe. A travers notre suivi, il s’agira de voir comment est-ce que les actions seront mises en œuvre dans chaque région. C’est le travail auquel nous allons nous atteler », ajoute-t-elle avant d’indiquer que la rencontre servira également de cadre de renforcements de capacités des parties prenantes sur des thématiques liées au mécanisme de suivi des politiques publiques.

Une vue des participants à l'atelier
Une vue des participants à l’atelier

L’atelier a reçu l’appui de Plan International Togo. Un appui que cette organisation explique par la nécessité de renforcer la société civile et de lui donner un cadre de référence surtout quand il s’agit de suivre ce que les politiques publiques font en matière de développement.

« Nous espérons que les documents qui seront validés sont bons, utiles et adaptés au travail de la société civile. Nous espérons également que ce document sera utilisé effectivement pour suivre la mise en œuvre des ODD et du PND au Togo, pour le bénéfice des enfants et des jeunes qui sont nos cibles », a indiqué Atsu EKLOU, conseillé en renforcement de la société civile et du partenariat à Plan International Togo.

Le GTOSCODD, il faut le rappeler, compte aujourd’hui 700 organisations inscrites sur sa plateforme.