creuset lo

Togo: Des OPJ formés pour mieux traiter les cas des enfants victimes d’infraction dans une procédure judiciaire

(Société Civile Média) – Elément central dans une procédure judiciaire et régulièrement en contact avec les enfants victimes d’infraction, l’officier de police est appelé à bien maîtriser les lois devant lui permettre de bien faire son travail, surtout quand il s’agit de cas liés à un mineur.

A l’initiative de l’ONG Creuset Togo, une trentaine d’Officier de Police Judiciaire des Unités de la Police et de la Gendarmerie des régions Centrale et de la Kara sont formés depuis mercredi 22 mai à Sokodé sur « les normes et bonnes pratiques applicables aux mineurs victimes d’infraction dans une Procédure Judiciaire ».

La rencontre, organisée avec l’appui de partenaires KIRA et BMZ, vise à renforcer les capacités des officiers de police judiciaires des deux régions économiques du Togo sur la protection de l’enfant.

Une vue des OPJ participant à la rencontre
Une vue des OPJ participant à la rencontre

Il s’agit de sensibiliser ses fonctionnaires de police et de gendarmerie en vue de la création d’un environnement protecteur aux enfants en général et ceux en contact avec la loi en particulier ; d’améliorer la nature de leurs relations et attitudes à l’égard des enfants en victime d’infraction et de Doter les OPJ d’outils pratiques pour une meilleure protection des enfants dans les unités de police et de gendarmerie.

« Comme vous le savez dans une procédure judiciaire, l’officier de Police est un élément central. C’est lui qui est le premier à entrer en contact avec les enfants/les mineurs victimes d’infraction. Et sans une approche étudiée, l’enfant, déjà victime d’infraction et en situation de vulnérabilité, risque de voir d’autres de ses droits bafoués involontairement », expliquent les responsables de l’ONG Creuset Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.