Fabienne-DONTEMA-web

Togo: A la découverte de Fabienne DONTEMA, jeune militante des droits de l’Homme !

(Société Civile Média) – Lauréate du YALI Dakar 2019, Fabienne DONTEMA est une militante engagée des droits de l’homme au Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH). C’est à ce titre qu’elle a été formée en leadership appliqué à l’engagement citoyen grâce au programme Young African Leaders Initiative (YALI), du 21 Janvier au 01 Mars 2019 à Dakar au Sénégal.

Engagée dans le combat pour les droits humains, notamment aux cotés des femmes, des enfants, des leaders religieux et de la jeunesse, Fabienne DONTEMA ne cesse de se renforcer pour impacter davantage la communauté. Elle possède un esprit vif qui a sans doute favorisé son admission à l’initiative Young African Leaders Initiative (YALI). Après plus de cinq semaines de formation dont trois en immersion dans la capitale sénégalaise, cette jeune militante des droits de l’homme est plus que jamais décidée à s’impliquer dans la résolution des défis liés à sa communauté. Une expérience dont elle ne retient que du positif : « Ce programme de formation, soit par la richesse des modules développés, soit par la méthodologie utilisée ou encore par les sorties pédagogiques, a consolidé davantage la nécessité pour nous, en tant que jeune africain, d’être au service de notre communauté et de contribuer à son épanouissement ».

Si a elle a toujours déployé différentes sortes de moyens d’action à travers ses combats, la formation au Centre Régional de Leadership YALI Dakar est apparu comme une aubaine pour cette jeune femme engagée qui entend donner plus d’ampleur et d’éclat à ses actions et mener avec leadership les projets de défense des droits humains. Particulièrement impliquée dans les dossiers d’accompagnement des leaders religieux et bientôt de justiciabilité du droit à un environnement sain au CDFDH, Fabienne DONTEMA a une compétence étendue et un sens aigu de l’intérêt général qu’elle met au service de la lutte contre les inégalités et les droits de l’homme. Elle fait preuve d’un engagement multiple, mais toujours intense avec notamment l’accompagnement des leaders religieux qui l’amène à sensibiliser plus de 400 leaders chrétiens sur la nécessité de leur implication dans les affaires de la cité.

Fabienne intervient également sur les questions de violences faites aux jeunes filles au Togo et plus particulièrement dans les régions Maritime, Centrale et de la Kara. C’est d’ailleurs dans ce sens que son projet ‘’mi fon’’ présenté au YALI, lui a permis de maximiser ses efforts pour l’effectivité des droits de l’homme en général et en particulier ceux des jeunes filles victimes de violences sexuelles notamment sur les TIC et réseaux sociaux. Convaincue que « la femme, aujourd’hui, doit quitter son rôle classique et s’aventurer au même titre que les hommes dans la gestion de la cité pour le développement de la communauté », elle croit fortement à l’engagement militant pour atteindre ses objectifs et s’emploie sans relâche à défendre la cause des femmes.

Pour Fabienne DONTEMA, le programme Young African Learders Initiative (YALI) a été aussi des rencontres et des découvertes : celles des jeunes africains qui tentent de faire bouger le continent et celles du pays de la Téranga avec ses sites touristiques, entre autres, le monument de la renaissance de l’Afrique, la maison des esclaves sur l’île de Gorée.

L’initiative lancée en 2010 qui vise à forger un réseau actif de jeunes africains, à renforcer la gouvernance démocratique, à améliorer la paix et la sécurité sur le continent africain et à soutenir les jeunes africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité. Cette formation aura permis de renforcer les participants non seulement sur le plan intellectuel mais également sur le plan humain offrant ainsi une opportunité réseautage utile et efficace pour le développement d’une Afrique émergente, tributaire des droits l’Homme.

Jorhinda SOSSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.