IJD

Togo: Faire de la décentralisation et de la gouvernance locale une affaire de tous les citoyens !

(Société Civile Média) – Enclenché depuis quelques mois, le processus de décentralisation en cours, qui aboutira aux élections locale fin juin, est conduit uniquement par le gouvernement alors qu’il devrait être l’affaire de tous les citoyens. Le constat est de l’ONG IJD (Initiative des Jeunes pour le Développement) qui a organisé ce vendredi 10 mai à Lomé, la 3ème édition du Forum national citoyen sur la décentralisation.

Il s’agit d’une rencontre axée sur le thème « Rôles des acteurs non étatiques pour la réussite de la décentralisation au Togo ». Elle a réuni des citoyens à la base, des leaders d’opinion, des autorités municipales et des experts. Pour les participants, elle a été l’occasion de bien maîtriser le concept de la décentralisation ainsi que ses avantages et ses contraintes ; d’être imprégnés des réalités de la gouvernance locale de la Commune de Tsévié (Togo) et du Grand-Popo (Bénin) par le biais des maires invités au Forum ; et de mieux s’organiser pour accompagner le gouvernement et ses partenaires dans l’opérationnalisation de la décentralisation au Togo.

« Nous estimons qu’en tant qu’organisation de la société civile, nous avons un rôle à jouer aux côtés des gouvernants pour mieux réussir la décentralisation. Les élections locales seront organisées bientôt et après cela, nous allons amortir la phase de la gouvernance locale. Or les élus locaux ne seront pas les seuls à réaliser les actions de développement ai niveau communautaire. Il va falloir que les autres acteurs puissent vraiment les soutenir dans l’exercice de leur mission », explique Pascal AGBOVE, Directeur exécutif de l’ONG IJD.

Les débats qui ont meublé le Forum ont donc tourné autour du contexte de la décentralisation au Togo ; les défis et enjeux des élections locales ; l’administration municipale ; les finances et les mobilisations des ressources endogènes des collectivités territoriales ; la participation citoyenne aux initiatives de développement communautaire essentiellement.

Par ailleurs, les autorités municipales des communes du Bénin et du Togo invitées ont partagé leurs expériences avec les participants.
« Ces autorités nous ont entretenus sur ce qui se passe sur le terrain et sur les erreurs à ne pas commettre. Elles nous ont édifiés afin que nous soyons prêts à rentrer dans ce nouveau concept avec succès », indique M. AGBOVE.

La 3è édition du Forum national citoyen sur la décentralisation a été organisée en collaboration avec la Fédération des Ambassadeurs de la Décentralisation au Togo (FAD-Togo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *