Togo: Pêcheurs et coopératives de pêches se frottent les mains

(Société Civile Média) – Bonne nouvelle pour la Fédération Nationale des Unions Coopératives de Pêches du Togo (FENUCOOPETO), l’Union des Coopératives de la Pêche Maritime du Togo (UNICOOPEMA) et pour tous les pêcheurs de Lomé et de ses environs.

Cette semaine, il sera procédé à l’ouverture officielle du nouveau port de pêche. La cérémonie est prévue mercredi en présence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Fruit de la coopération avec le Japon, le nouveau port, situé à Gbetsogbe-Baguida (banlieue Est de Lomé), a coûté environ 16 milliards de Fcfa.
Il comprend plusieurs quais dont un spécialement aménagé pour 300 pirogues ainsi que des entrepôts frigorifiques, des équipements de manutention et 80 espaces de vente.

« Là-bas, il y avait les bateaux de commerce de marchandise qui venaient s’entremêler à nous. Ici, on sera seul. Il y aura bien évidemment des activités de commerce mais uniquement pour la pêche », s’est félicité le Secrétaire général de l’UNICOOPEMA au micro de nos confrères d’Agridigitale.

La pêche joue un rôle économique important au Togo. Selon les études, elle emploie près de 22.000 personnes et contribue pour 4% au PIB agricole et pour 1,3% au PIB national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.