Tchabinandi Kolani Yentcharé

Togo-Alphabétisation: L’Etat choisit la contractualisation pour de meilleurs résultats

(Société Civile Média) – L’Etat togolais ne peut pas à lui seul supporter toute la charge opérationnelle liée à la promotion de l’alphabétisation sur le territoire national. Et il le reconnait. Tout comme dans le domaine de la santé, le gouvernement a donc opté pour la contractualisation dans le domaine de l’alphabétisation.

À en croire Tchabinandi Kolani Yentcharé (photo), ministre en charge du secteur, l’idée est de s’appuyer sur les acteurs œuvrant dans le domaine sur le terrain pour avoir de meilleurs résultats.

« Le Togo s’est engagé dans la lutte contre l’analphabétisme des adultes depuis bientôt cinq décennies, mais nous nous sommes rendus compte que l’institutionnel seul ne pouvait pas venir à bout de ce phénomène », explique la ministre.

Plus concrètement, « l’Etat se charge de l’élaboration des politiques, des programmes, et des projets ; de l’orientation des actions, du suivi et de l’évaluation des actions sur le terrain ». Quant aux acteurs avec lesquels va s’effectuer la contractualisation, ils se chargeront de la mise en œuvre opérationnelle de ces programmes sur le terrain.

Des études révèlent que le taux d’alphabétisation au Togo, est passé de 65% en 2008 à 84 % en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.