Maison de justice

Togo: Des leaders communautaires à l’école du fonctionnement d’une maison de justice

(Société Civile Média) – Des leaders communautaires notamment les chefs traditionnels et les Comités de Développement à la Base (CDB) issus des cinq cantons de la préfecture du Golfe ont été éclairés jeudi 18 avril sur le fonctionnement d’une maison de justice.

La rencontre, qui s’est tenue à Baguida (banlieue est de Lomé), a été l’occasion pour le Directeur de l’Accès au Droit et à la Justice, Raouf Mama TCHAGNAO, d’entretenir les participants sur le rôle et les missions d’une maison de justice, son fonctionnement et sa corrélation avec la chefferie traditionnelle.

Initiée sur décision du chef de l’Etat, une Maison de Justice a pour mission de régler, par le biais de la médiation et de la conciliation, les petites affaires de dettes, de querelles entre citoyens qui encombrent inutilement les juridictions. Elle se fonde sur des critères de simplicité, de rapidité de gratuité et permet de désengorger les tribunaux, de faciliter une gestion diligente des affaires.

maison de justice 2

Depuis décembre 2018, quatre maisons de justice sont opérationnelles dans les préfectures de Cinkassé, et de Tône dans la partie septentrionale, d’Agoè-Nyive et du Golfe dans la partie méridionale.

Tout comme les trois autres, la Maison de Justice de Baguida fonctionne sous la coordination du Ministère de la Justice. Le Magistrat Koffi Foly AYIKA est nommé Médiateur à sa tête et rend compte au procureur de la République de tous les dossiers connus.

La journée de Vendredi 19 Avril 2019 sera consacrée à la sensibilisation des populations de la Préfecture du Golfe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.