CIEJ ONG IJD

Togo: Pascal AGBOVE et la nécessité d’organiser des élections locales crédibles

(Société Civile Média) – Annoncées pour très bientôt par le ministre togolais en charge de l’Administration territoriale, les élections locales permettront aux collectivités territoriales d’être administrées librement par des citoyens élus à la base, de manière démocratique. Et si beaucoup saluent la volonté du gouvernement togolais d’organiser ces locales, certains acteurs, notamment ceux de la société civile, ne cachent pas leurs préoccupations quant à la nécessité d’en faire des élections crédibles.

C’est le cas de Pascal AGBOVE, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD (Initiatives des Jeunes pour le Développement) et Expert en Décentralisation et Gouvernance Locale.

Tout en saluant l’évolution du processus qui conduira aux élections proprement dites dans quelques semaines ou mois, M. AGBOVE insiste sur la nécessité pour le gouvernement de communiquer suffisamment autour de ce qui se fait.

« Tout ce qui est fait par le gouvernement jusqu’à ce jour est à saluer, mais il est à noter un déficit de communication pour susciter une forte mobilisation des citoyens autour du processus afin de créer des conditions d’appropriation du concept par ceux-ci », indique-t-il avant de proposer l’association des acteurs non étatiques aux activités de communication afin de rassurer les citoyens de la transparence du processus en cours.

Pascal AGBOVE estime par ailleurs qu’aller aux élections locales dans la précipitation sans une bonne préparation des citoyens, sans un bon fichier électoral, sans inclusivité, conduirait à des élections bâclées avec des conséquences fâcheuses de la gouvernance locale. Ce qui pourrait compromettre la finalité de la décentralisation qui est le développement local. Ainsi, d’après lui, il s’avère donc impérieux que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) prenne des mesures appropriées pour sensibiliser les citoyens, constituer un bon fichier électoral selon l’approche communale, bien vérifier les dossiers de candidature pour le respect du critère de résidence ou de domicile, contrôler l’ensemble du processus de manière à réduire les contentieux post-électoraux

« Il est important que des élus locaux aient une légitimité afin de bénéficier du soutien et de la collaboration de leur base pour une bonne gouvernance locale qui contribuerait à l’amélioration des conditions de vie des citoyens », conclut l’expert en décentralisation et gouvernance locale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *