green togo

Togo/«Femmes Battantes» II : 600 participantes attendues, partages d’expériences, prise d’initiatives et idées d’entrepreneuriat au menu

(Société Civile Média) – La première édition, tenue le 10 mars 2018 à Lomé, a réuni plus de 350 jeunes filles et femmes venues d’horizons divers. Pour l’édition II de l’initiative « Femmes Battantes », l’Association GREEN TOGO entend mieux faire et donner un peu plus d’éclat à ce grand rendez-vous. C’est donc environ 800 jeunes filles et femmes qui sont attendues le 30 mars prochain à l’Agora Senghor à Lomé pour une soirée socio-éducative qui leur permettra de se forger une réelle personnalité et d’acquérir des expériences en découvrant le parcours exceptionnel de quatre femmes modèles. Ce sera autour du thème « l’égalité pour une ligne de pensée, de constructions intelligentes, le changement par l’innovation ».

Organisé dans le cadre de la commémoration de la Journée Internationale de la Femme, le projet « Femmes Battantes » se fixe pour objectif de créer un cadre de partage d’expérience sur une vie « réussie » des femmes pour en faire une source d’inspiration à d’autres femmes ou filles à la recherche d’une stabilité donnée.

Pour GREEN TOGO, il s’agit, à travers ce projet, non seulement de se conformer avec l’esprit de l’objectif 5 des ODD qui est de parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les filles, mais aussi apporter des solutions aux obstacles qui entravent l’épanouissement et l’évolution des jeunes filles et femmes.

« Au Togo, les filles sont considérées comme des biens ; elles cessent d’être économiquement dépendantes de leur père pour devenir économiquement dépendant de leur mari. Leur manque d’indépendance, ou d’autonomisation, économique, signifie qu’elles restent soumises. Les filles sont tout simplement considérées comme ayant moins de valeur que les garçons. L’impact de cette inégalité entre hommes et femmes est lourd de conséquences et s’infiltre dans les institutions sociales qui structurent la vie des filles dans les espaces privés comme dans les espaces publics », explique-t-on à GREEN TOGO. « C’est dans cette optique que dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la femme, l’Association GREEN TOGO a pris à cœur de rendre hommage à la femme togolaise en organisant une soirée socio-éducative dont la femme serait au centre de toutes les attentions », ajoutent les responsables de l’association.

une vue des participants à la première édition
Une vue des participants à la première édition

A travers la rencontre du 30 mars prochain, il s’agira d’amener les 800 participantes attendues à s’inspirer des femmes battantes ; de créer un cadre d’incitation à la prise d’initiatives pouvant aider une femme à « réussir » sa vie ; d’œuvrer pour l’émergence de femmes décideurs dans tous les domaines de la vie nationale ; d’identifier des idées d’entrepreneuriat ; de promouvoir le bien-être de la femme togolaise et d’accompagner les jeunes filles dans leur formation.

Ainsi donc, pour cette deuxième édition de l’initiative « Femmes Battantes », quatre femmes battantes seront des invitées d’honneur. Elles partageront des expériences différentes avec les autres participantes afin de leur servir de source d’inspiration.

« Les participantes sortent de cet événement éducatif galvanisées et prêtes à affronter les difficultés de leur quotidien », font savoir les organisateurs.
Deux grandes étapes marqueront le déroulement du projet. La première, la cérémonie d’ouverture, verra le mot de bienvenue du Directeur de GREEN TOGO, celui du sponsor officiel de l’événement et le discours d’ouverture de Léa Tchabinandi KOLANI-YENTCHARE, ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation.

femmes battantes 3

La deuxième étape sera celle des travaux techniques. Ils porteront sur la présentation et sur le partage d’expérience des quatre femmes battantes. Chaque partage des femmes battantes sera suivi des questions des participantes. Ainsi, une part importante sera accordée aux discussions et aux échanges sur le contenu de chaque communication, avec un accent particulier sur l’impact de cette activité sur l’autonomisation économique de la femme.

A la fin de l’événement, les participantes identifieront leurs idées d’entrepreneuriat et exprimeront leurs besoins à être accompagner.
Des ateliers de formation sur la création des activités génératrices de revenus seront également organisés à l’endroit des jeunes filles et femmes.

Un commentaire sur “Togo/«Femmes Battantes» II : 600 participantes attendues, partages d’expériences, prise d’initiatives et idées d’entrepreneuriat au menu

  1. Bonjour Mesdames et Messieurs,
    J’aimerais savoir comment cela sera fait. Comment nous les jeunes étudiants et étudiantes pourront aussi y participer ?
    Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *