saafi et pius

Crash d’Ethiopian Airlines: Deux experts de la société civile tués, l’ECOSOCC sous le choc

(Société Civile Média) – Il se rendait à Nairobi où il devait assister aux réunions du Conseil économique, social et culturel de l’Union africaine (ECOSOCC). Mais Karim Saafi (photo, en lunettes) n’arrivera jamais à destination. Le jeune de 38 ans, militant de la société civile en Europe et en Afrique, a trouvé la mort dans le crash de l’avion d’Ethiopian Airlines survenu ce dimanche non loin d’Addis-Abeba. Pius Adesanmi (photo, à droite), directeur de l’Institut d’études africaines de l’Université Carleton à Ottawa, au Canada, et l’un des principaux spécialistes du Panafricanisme en Amérique du Nord, était également à bord du vol.

« Nous sommes particulièrement attristés par la perte de deux experts de la diaspora africaine qui voyageaient à bord du vol pour participer aux réunions de l’ECOSOCC à Nairobi. L’ensemble du Comité permanent et les membres de l’Organe de la Société Civile et de la Diaspora, l’ECOSOCC honorent leur mémoire et présentent les condoléances les plus sincères à leurs familles », ont écrit les responsable de cet organe dimanche dans un communiqué.

Né le 19 janvier 1981 à Saint-Geremain-En-Lay, dans la banlieue parisienne, il est établi depuis 2005 à Bruxelles. Il y avait en effet effectué ses études à la Solvau Brussels of Economics and Management, puis travaillé au sein de nombre de projets financés par l’Union européenne. Brillant dirigeant de la diaspora africaine en Europe, il est fondateur et co-Président du Forum de la Jeunesse de la Diaspora Africaine en Europe. C’est à ce titre qu’il voyageait au Kenya.

Pius Adesanmi est né à Isanlu, dans la région du gouvernement local de Yagba East, dans l’État de Kogi, au Nigéria. Après son baccalauréat (avec mention très bien) obtenu à l’Université d’Ilorin en 1992, il obtint une maîtrise en français à l’Université d’Ibadan en 1998 et un doctorat en études françaises à l’Université de la Colombie-Britannique en 2002. De 2002 à 2005, il a été professeur assistant de littérature comparée à la Pennsylvania State University, aux États-Unis. En 2006, il rejoint l’Université Carleton, Ottawa, Canada en tant que professeur de littérature et d’études africaines. Pius Adesanmi a également été membre de l’Institut français de recherche en Afrique (IFRA) de 1993 à 1997, ainsi que de l’Institut français d’Afrique du Sud (IFAS) en 1998 et 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *