Togo: Primes non versées, accords non respectés, flou autour de leur ministère de tutelle, les avertissements de la CSET et de la FESEN

(Société Civile Média) – Vers qui se tourner en cas de revendication ou de négociation alors que le portefeuille ministériel en charge des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle n’a plus d’existence dans le gouvernement Klassou II ? Voilà l’inquiétude de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) et de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN).

Alors que du côté du gouvernement, on indique que ce ministère a été rattaché à la Primature, les enseignants estiment qu’aucun décret officiel n’a été pris à cet effet et se demandent si ce ne sont pas des manœuvres pour trainer les revendications ou la réalisation du protocole d’accord.

« Si la situation est clarifiée et que cette mesure est prise pour rattacher notre département à la Primature, pour que le Premier ministre puisse trouver des solutions à tous les problèmes des enseignants, nous disons que c’est une bonne chose. Si cette mesure est prise pour faire trainer les revendications ou la réalisation du protocole d’accord, les crises peuvent renaître », indique Yaovi Atsou-Atcha, Secrétaire général de la CSET, dans des propos relayés par Global Actu.

« Si la gestion de l’Etat était si facile et très simple, le chef de l’Etat seul avec le ministre de la Fonction publique suffisent pour gérer l’Etat. Nous ne connaissons pas la motivation du Premier ministre qui rattache ce département à la Primature », ajoute de son côté Houssimé Sénon, Secrétaire général de la FESEN.

Pour les deux centrales syndicales, le gouvernement ferait mieux de faire revenir Komi Tchakpélé s’il ne trouve personne en mesure de conduire ce département ministériel.

Tout en estimant que plusieurs problèmes se profilent à l’horizon, la CSET et la FESEN rappelle au gouvernement qu’il doit verser les deux milliards promis et soulignent par ailleurs que plusieurs points de l’accord signé il y a quelques mois ne sont pas encore mis en œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.