Education aux droits de l'homme

Bénin : Fin de l’édition 2018 du projet « Éducation aux Droits Humains » de l’ONG Human Rights Priority

(Société Civile Média) –  Après trois semaines d’intenses activités en faveur de l’éducation aux droits humains initié par l’ONG Humain Rights Priority, le projet EDH (Éducation aux Droits Humains), « droits de l’Homme à la Loupe » édition 2018 est arrivé à son terme. La cérémonie de clôture a eu lieu dans les locaux de Amnesty International Bénin le samedi 22 décembre 2018 devant un parterre de personnalités militant pour les droits humains. Par la même occasion les lauréats au jeu concours ont été récompensés.

Ces trois semaines auront permis à Miguèle Houéto, présidente de l’ONG Human Rights Priority et initiatrice du projet, d’atteindre les objectifs visés.
Plusieurs activités ont meublé les trois semaines de travail dont notamment le jeu concours  »l’image des droits humains dans ma communauté ». Ce jeu consiste à réaliser des dessins mettant en relief la pratique des droits humains dans son environnement. A l’arrivée, 3 dessins ont été retenus par le jury. Et c’est Kévin Vianou qui a eu le premier prix dénommé  »Norbert Fanou Ako ». René Fadonougbo et Doreen Grâce Vokou ont respectivement reçu les 2ème et 3ème prix.

Les trois lauréats deviennent d’office membres de Amnesty International Bénin et bénéficient de stage au sein de l’ONG ESAM dont le Directeur, Norbert Fanou Ako, a été reconnu au cours de la cérémonie. L’ONG Human Rights Priority a été honorée par la présence à ses côtés de plusieurs hautes personnalités dont notamment Serge Prince Agbodjan, Président de la Coalition des Défenseurs des Droits Humains du Bénin, Fidèle Kikan, Directeur de Amnesty International Bénin, Norbert Fanou Ako et Dieudonné Todjihoudé, représentant le Ministère de la Justice et Joseph Prince Agbodjan, Professeur d’université et ancien Directeur de l’École Nationale d’Économie Appliquée et de Management (ENEAM). Toutes ces personnalités, pour la plupart des Défenseurs des Droits Humains, ont exprimé leur joie et satisfaction de voir la relève assurée par des jeunes engagés. Le ministère, à travers son représentant, a promis que son accompagnement ne fera jamais défaut à L’ONG Human Rights Priority.

La Coalition des Défenseurs des Droits Humains a pour sa part promis envoyer quelques exemplaires de la Constitution du Bénin aux gagnants du jeu et souhaite que la Coalition soit associée à l’édition 2019. Amnesty a, quant lui, offert quelques tee-shirts et plaquettes et souhaite aussi être associé à l’édition prochaine.

Très satisfaite de l’aboutissement heureux du projet, Miguèle Houéto, presidente de l’ONG Human Rights Priority a témoigné sa gratitude à toutes les icônes de la défense des droits humains venus soutenir le projet. Pour elle, c’est le signe qu’elle et son équipe sont sur la bonne voie.
La rencontre, il faut le signaler, a été l’occasion de célébrer les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) et le premier anniversaire du projet EDH, « droits de l’Homme à la Loupe ».

Cokou Romain COKOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *