COP24

COP 24: Le Réseau Climat et Développement appelle « à l’action »

(Société Civile Média) – « Le temps n’est plus à la prise de conscience, mais à l’action », indique, dans un communiqué rendu public ce dimanche 2 décembre, le Réseau Climat et Développement, alors que s’est ouverte ce jour la 24è conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 24) à Katowice en Pologne.

D’après ce regroupement d’ONG travaillant sur l’intégration des enjeux climat et développement, l’enjeu majeur de la COP 24 est de parvenir à adopter des lignes directrices robustes qui permettront une mise en œuvre réussie et équitable de l’accord de Paris tout en garantissant la transparence pour tous.

Evoquant les conclusions du dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), le Réseau Climat et Développement ne cache pas ses inquiétudes quant au temps très réduit dont dispose les pays émetteurs pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C, ce qui implique de réduire de façon drastique les émissions de gaz à effet de serre dans les prochaines décennies.

« La COP 24 doit prendre une décision sur l’urgence et la nécessité de rehausser le niveau des ambitions climatiques d’ici 2020 et les pays les plus émetteurs devront faire le premier pas pour montrer la voie aux autres parties », souligne Aissatou DIOUF, responsable plaidoyer changements climatiques à ENDA Energie, organisation membre du Réseau.

« La COP 24 doit définir des mécanismes de comptabilisation solides et transparents des financements climat pour stimuler la mise en œuvre de projets d’adaptation, d’accès aux énergies renouvelables et de sécurité alimentaire en Afrique dans une approche basée sur le genre et les droits humains », rappelle de son côté Joseph Yaovi KOGBE, Directeur exécutif du Réseau Climat et Développement.

Pour le Réseau, la COP 24 n’a pas droit à l’échec, car, estime-t-il, les pays les plus vulnérables sont d’ores et déjà très affectés et il importe que l’humanité démontre une volonté politique réelle au risque d’inhiber tous les efforts de développement entrepris jusque là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *