FSSTT Pro-cema

Togo: Gouvernance partagée, ce concept qui explique l’appui du Pro-CEMA à la 6è édition du FSSTT

(Société Civile Média) – Partenaire de la 6è édition du Forum Solidarités Sociales des Travailleurs du Togo (FSSTT), le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA) est représenté à cette rencontre par son expert société civile, Faustin GNOGMIRE. D’après ce dernier, le thème retenu pour la 6ème édition du FSSTT cadre bien avec le résultat 1 du Pro-CEMA, la gouvernance partagée et le contrôle citoyen de l’action gouvernementale.

« Nous avons été conviés à ce forum parce que dans un premier temps nous avons participé financièrement à son organisation. Dans un second temps, le thème retenu pour le Forum solidarités sociales des travailleurs du Togo cadre bien avec nos résultats 1 relatifs à la gouvernance partagée. Voilà qui justifie notre présence à cette rencontre »,  a expliqué M. GNOGMIRE à l’agence Société Civile Média.

A noter que le thème retenu pour la 6è édition du FSSTT est « le travail décent, les droits humains et la responsabilité sociétale des entreprises dans le secteur minier au Togo et dans l’espace communautaire (UEMOA/CEDEAO) : Quelles alternatives pour une gouvernance partagée et une transformation économique, sociale et environnementale viable ».

Estimant que le rôle de contrôle de l’action gouvernementale par les Organisation de la société civile et autres acteurs non étatiques demeure un rôle fondamental pour les OSC et un pilier de la gouvernance démocratique, l’unité de gestion programme du Pro-CEMA s’est proposé alors d’intégrer la fonction de contrôle de l’action gouvernementale dans le cadre plus général du concept de gouvernance partagée.

Par gouvernance partagée, le Pro-CEMA entend plus simplement les mécanismes locaux de solution multi-acteurs de problèmes émergents, selon l’hypothèse des « nouveaux contrats sociaux ». L’une des missions de cette structure consiste donc à identifier et renforcer les initiatives pluri-acteurs existantes et pouvant être appuyées ; et stimuler une réflexion participative sur les outils de responsabilité mutuelle et développer les capacités de tous les acteurs, étatiques et non étatiques en matière de gouvernance partagée et de redevabilité sociale. Dans ce cadre également, le Pro-CEMA appuie des projets spécifiques de suivi de l’action gouvernementale.

Par ailleurs, Le Pro-CEMA a organisé du 22 au 27 octobre dernier une formation des formateurs sur la gouvernance partagée. La rencontre avait pour objectif de disposer d’un pool de formateurs et formatrices qui permettra de promouvoir la culture de la gouvernance partagée au Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *