Mkhaitir

Sénégal: Amnesty International et d’autres organisations réclament la libération d’un blogueur mauritanien

(Société Civile Média) – Plus de trente organisations de défense des droits de l’homme, dont Amnesty International, ont lancé en fin de semaine dernière à Dakar une campagne internationale pour réclamer la libération d’un blogueur mauritanien « symbole de la répression en Mauritanie » en principe libérable depuis un an, mais maintenu au secret. Il s’agit de Mohamed Cheikh Ould Mkhaïtir, arrêté en janvier 2014 dans son pays pour blasphème et considéré par Amnesty International comme un « symbole de la répression en Mauritanie ».

 « Depuis un an, il est maintenu au secret. Il n’a quasiment pas de contact avec sa famille. Ses avocats ont demandé des visites sans les obtenir », a dénoncé Kiné Fatim Diop, responsable de cette campagne pour Amnesty International. Une campagne également soutenue par Human Rights Watch et plusieurs associations mauritaniennes.

Les autorités mauritaniennes ont déclaré en mai qu’il était en « détention administrative pour sa propre sécurité ». Mais les militants des droits de l’Homme sont « très inquiets de son état de santé physique et mentale », selon la responsable de la campagne pour Amnesty.

« On s’adresse à l’ensemble des partenaires techniques et financiers de la Mauritanie. C’est à l’Union africaine et aux autres pays de la région d’interpeller la Mauritanie », a précisé François Patuel, chercheur Afrique de l’Ouest à Amnesty.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *